BASSIROU DIOMAYE FAYE, COORDONNATEUR DE PASTEF


Ne quittons pas de sitôt ce conclave des inspecteurs et contrôleurs des domaines et des impôts de la SAID à Saly. Juste pour souligner le sale jeu fait par la said au syndicat des travailleurs de l’administration fiscale (STAF). nos antennes rapportent que le SAID avait associé le STAF aux journées de réflexion de la plateforme des syndicats de la DGID en vue d’un mémorandum commun qui prendrait en charge le plan de carrière, le système de rémunération, les conditions d’accès à la DGID la réforme des structures. Les deux syndicats devaient pour ce faire identifier les axes
d’un plan d’action opérationnel pour conduire d’une façon conjointe le processus revendicatif. nékétéyoo ay katch rek la wone. le staF a été totalement noyé dans la mer de Saly. c’est lorsque le Sg du STAF, Alassane Ba, a senti le coup fourré préparé contre ses camarades de même statut, surtout sur la question du système de rémunération, qu’avec son équipe ils ont pris leurs distances. ils ont eu raison de ne pas y être allés puisqu’à Saly, ils allaient complètement être ravalés en spectateurs genre vacanciers. Parce que Bassirou diomaye Faye, le Sg du Said et tête de pont du maintien du système de rémunération, s’était signalé dans ce sens. Mais ce que l’on ne comprend pas, c’est que ce Bassirou Diomaye Faye est le coordonnateur
du Pastef de Ousmane Sonko qui se bat contre l’injustice et l’iniquité sociale. ce combat reste valable devant les caméras et la presse et pour les autres secteurs, mais pas au sein de la Dgid où c’est l’apartheid qui est de rigueur !. Surtout qu’au niveau de la Dgid, presque tout le staff directionnel du Said milite chez Ousmane Sonko qui est un des leurs. alors croire à la justesse du combat de Sonko pose problème parce que le système où évoluent ses hommes favorise l’injustice et l’iniquité sociale.

Previous Moustapha Cissé Lô étale sa « richesse » devant la presse
Next Caisses vides du CESE : Aminata Tall répond à Mimi Touré