•Réduction des inondations à travers
des infrastructures installées dans les
localités à risque;

• Un programme de plus de 70 millions
de dollars pour améliorer le drainage
dans les quartiers périphériques est
financé par l’Etat du Sénégal avec la
Banque mondiale ;

• Plus de 2800 logements construits et
octroyés à des sinistrés dans des
conditions de transparence
remarquables ;

• 40.000 logements sociaux qui
seront réalisés à long terme
á Diamniadio ;

• Une politique sociale englobant un
budget de 120 milliards de francs CFA
disponible depuis 2015 ;

• Des politiques de protection sociale
financées par une forte réduction du
train de vie de l’Etat ;

• Une Couverture maladie universelle
et une Bourse de sécurité familiale
pour partager les fruits de la croissance

• Instauration de la carte d’égalité des
chances pour les citoyens en
situation de handicap ;

• Signature le 02 octobre 2012 du
décret d’application de la loi
d’orientation sociale en faveur
des personnes handicapées ;

• Une politique de réduction des loyers
a été initiée. Les prix des denrées
alimentaires ont diminué : le kilo de
riz est á 280 FCFA au lieu de 325 FCFA.
Le kilo du riz parfumé est à 435 FCFA au
lieu de 475 FCFA, le kilo du sucre se vend
à 580 CFA au lieu de 690 FCFA, alors que
le litre d’huile est à 960 FCFA contre 1 200
FCFA ;

• Electrification et installation de
forages dans des centaines de villages ;

• La baisse de l’impôt sur les salaires
a augmenté de manière significative,
les revenus des travailleurs jusqu’à
90 000 francs de plus sur les bulletins.
La portée sociale est d’autant plus importante que la mesure a pris en charge les
agents de la fonction publique comme
ceux du secteur privé ;

• Acquisition de 76 générateurs
d’hémodialyse, installés dans les
hôpitaux de Kaolack, Touba,
Ziguinchor et Grand Yoff (Dakar) ;

• Acquisition de scanners destinés aux
hôpitaux de Grand Yoff, Saint-Louis,
Kaolack, Tamba, Touba, Ourossogui
et Kolda ;

• Acquisition de plusieurs ambulances
distribuées dans les hôpitaux du pays ;

• Equipement des blocs opératoires
des centres de santé de Khombole,
Dahra et Darou Mousty ;

• Démarrage des activités de l’hôpital
d’enfants de Diamniadio ;

• Ouverture des centres de santé de
Dianké Makhan et de Makacolibantang ;

• Remplacement de la source bombe
cobalt de l’hôpital Aristide de Dantec ;

• Autonomisation de la disponibilité en
oxygène de 11 hôpitaux du Sénégal ;

• Equipements des Services d’Accueil
et d’Urgence (SAU) des hôpitaux de
Saint-Louis, Ndioum et Matam;
Réception des infrastructures et des
équipements des structures de base sept
(7) postes de santé, douze (12) maternités,
cinq (5) logements dans les régions de
Saint-Louis et Matam et des infrastructures et des équipements du Centre de
Santé de référence de Pété ;

• Inauguration de Poste de Transfusion
sanguine (PTS) à l’hôpital Roi
Beaudouin de Guédiawaye ;

• Acquisition de plusieurs tables de
radiologie conventionnelle pour
certains hôpitaux du Sénégal ;

• Mise en place, dans le cadre de la couverture maladie universelle, d’un fonds
d’équité pour la prise en charge gratuite
des personnes indigentes et des groupes
vulnérables ;

• Lancement du projet pilote de
« développement de la couverture
universelle » par l’assurance maladie
dans les départements de Saint-Louis,
Louga, Kolda et Kaolack ;

• Mise en œuvre d’une politique de
prévention, de renforcement de l´offre de
santé, de relévement des plateaux techniques, de mise en place de services d’urgences et de renforcement de l´équité et
de l’accessibilité des soins ;