BILLET: MALHEUREUSEMENT, ON EN RIT, SEULEMENT, ET PUIS, PAF…


A “Ndoumbélane”, certains ont une facilité déconcertante à porter préjudice à leurs semblables. Gratuitement, quoi ! Le sort injuste infligé à El Capo, le flic à la bravoure légendaire, en constitue une par 9. Figurez-vous qu’un gars, sorti de nulle part, ait eu le culot de l’accuser d’avoir ôter la vie de Mafatim Amar Mbaye. Avant de dire, quelques jours plus tard, que tout ce qu’il a raconté ne reposait que sur du mensonge. Cet individu est aussi dangereux que ceux qui insultent “Thiompal”, 1 ère institution de “Sunu gaal”. Car, au-delà de la personne de Makha Diop, terreur des trafiquants de drogue, il a trainé dans la boue toute une corporation: la Police. Malheureusement, on en rit, seulement, et puis, paf, on ferme cette page sombre. En attendant que X rudoie l’image d’un autre. Mais bon, dans un pays où tout est déréglé, on peut s’attendre à tout.

Gawlo.net (Avec SourceA

Previous JDJ numéro 67
Next LA SOCIETE CIVILE MONTRE LA VOIE AUX POLITIQUES