Affaire du Stade Assane Diouf de Reubeuss : le retour éventuel des Chinois pour la reprise du projet «Kawsara» réveille les vieux démons


Le pire est à craindre et si l’on n’y prend pas garde, ça risque de péter, dans les prochains jours, à Reubeuss. En cause, les jeunes de la localité, mobilisés autour du Collectif pour la sauvegarde et la Réhabilitation du stade Assane Diouf, sont sur le pied de guerre. Ils s’organisent, en catimini, selon SourceA, pour faire face à toute idée de retour des Chinois pour la reprise du projet «Kawsara».

La menace à peine voilée, selon laquelle, à défaut d’un arbitrage du Chef de l’Etat Macky Sall, le Collectif dit «se réserver le droit d’user de tous les moyens légaux à sa disposition, pour que force reste au Droit, dans cette rocambolesque forfaiture en reformulation», est à prendre très au sérieux.

Un grand rassemblement citoyen et du monde sportif aux abords du stade Assane Diouf pour continuer le combat est déjà projeté.

SourceA révèle que, depuis plusieurs jours, les jeunes ont multiplié les réunions, pour s’opposer à ce qu’ils assimilent au «déterrement du projet Kawsara». Avis sans frais donc aux autorités !

Previous Bakel prépare une marche pacifique le lundi 26 août 2019
Next " MATERIELLEMENT ET TECHNIQUEMENT, LE PARRAINAGE EST IMPOSSIBLE POUR LES LOCALES "