WANTED : Où est passée Aïssata TALL SALL?


Depuis la Présidentielle, elle a disparu des radars. Annoncée, un moment, à la tête de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp), les partisans de Me Aïssata Tall Sall ont beau lire, sous toutes les coutures et avec toutes les lunettes, les communiqués hebdomadaires du conseil des ministres, mais ne verront point le nom de leur égérie.

Finalement, c’est à Abdoul Ly qu’est revenu le privilège de diriger cette boîte convoitée pour le bas de laine de ses dirigeants. Optimistes, ils avaient, entre-temps, cru en la rumeur qui laissait croire que l’avocate avait reçu promesse de diriger le ministère des Affaires étrangères. Manque de pot. C’est Amadou Bâ, ancien argentier de l’Etat, qui va diriger la diplomatie sénégalaise.

Depuis, Me Sall se fait discrète. Se contentant, entre sessions parlementaires, d’expédier ses dossiers au niveau du tribunal, attendant, comme Godot, le grand soir. Soutien de Macky Sall, Modou Diagne Fada a eu plus de chance. Le natif de Darou Mouhty, transfuge du Pds et leader de Ldr/Yessal s’est vu bombarder à la tête de la Suneor au moment où le maire de Podor scrute l’avenir pour y déceler les chances de plastronner, à son tour, à la tête d’une structure stratégique de l’Etat.

Pour rappel, recalée du parrainage citoyen, Me Aïssata Tall Sall avait surpris son monde en décidant, après une réunion tenue dans un hôtel de la place avec les membres de son mouvement, de soutenir la candidature de Macky Sall. Houspillée sur les réseaux sociaux, trainée dans la boue, elle multiplia les justifications avant de faire le dos rond pour, certainement, laisser l’ouragan passer.

Previous (10 Photos) Disparue des radars depuis peu, la charmante Nafissatou Dieye réapparait et signe dans une grosse boîte de la place!
Next Afrique du Sud : un nouveau traitement plus rapide contre la tuberculose