Douche


L’ondée a été bien rafraichissante, après l’étuve vécue ces derniers jours, particulièrement à Ndakaaru. La pluie tant attendue a enfin daigné arroser le pays, étanchant la soif des plantes longtemps stressées par la longue pause. Mais, la douche n’a pas été que salutaire. Elle a été quelque peu froide, pour nos braves Lionnes du basket, qui ont une fois encore buté sur les D-Tigress nigérianes, en finale de l’Afrobasket. Et nous espérons que ne s’applique pas la loi qui dit pas deux sans trois, lorsqu’en 2021, Lionnes et D-Tigress se retrouveront…en finale. Toutefois, la règle s’applique bien, en ce qui concerne le sport sunugaalien et ses déboires. Trois finales de compétitions africaines disputées et perdues en 2019, avec les U20 et l’équipe A des Lions en foot, ainsi que ces braves Lionnes de la balle orange. De belles infrastructures, oui, mais notre sport tarde à sortir de l’amateurisme. Quand les fédérations candidates aux performances sont nombreuses, le ministère cafouille, faute de disposer d’un budget à la hauteur des ambitions souvent égrenées depuis le palais de l’avenue Senghor. «Ku bëgg akara da ngay ñeme kaani» (il faut les moyens de notre politique).

Gawlo.net (Avec Les Échos)

Previous Mia Khalifa crée la polémique en dévoilant son salaire dérisoire
Next INSTALLATION TARDIVE DE L’HIVERNAGE A ZIGUINCHOR : Les imams accusent les homosexuels et les écarts de comportement