Billet: Au pays de “Thiompal”, on perd, à tous les coups


La situation économique, toutes et tous la connaissent moribonde. Les entreprises, notamment, tient la langue, parce que criblées de dettes. Après les “Lions” footeux qui ont récemment vu la coupe d’Afrique des nations leur filer entre les doigts, place aux “lionnes” qui ont perdu, hier, la finale de l’Afro-basket qu’elles jouaient à domicile. La Tabaski, tous savent comment ça s’est déroulé. Avec à la clé, une pénurie historique de moutons. Les pharmaciens, qui bandaient les muscles contre l’État, après la descente musclés des hommes du commissaire Sangaré, à la pharmacie Fadilou Mbacké à la Patte d’Oie, sont en passe de perdre la partie. Car Chiekhouna Gaye ne serait pas exempt de tout reproche dans la casse des lieux. El Capo, flic osé, qui risque sa vie pour museler les trafiquants de drogue, est trainé dans la boue, depuis les premières heures de la mort du jeune boulanger, survenue entre vendredi et samedi. Mais il est blanchi par sa tutelle  des parcelles assainies. Et ses contempteurs pourraient tutoyer le ridicule, car Makha Diop et ses collègues ne seraient pas sur les lieux du drame, au moment des faits, si l’on en croit leur boss. La fin du Haj est frappée du sceau de l’échec, avec le manque de “zam-zam” eau bénite que les pèlerins doivent apporter à ceux qui ne peuvent pas aller à la Mecque. C’est dire qu’au pays de “Thiompal”, on perd, à tous coups, sur tous les plans.

Gawlo.net (Avec SourceA)

Previous RIFIFI AU SEIN DE LA FÉDÉRATION NATIONALE DES CADRES LIBÉRAUX Les «cadres Karimistes» dénoncent et exigent de Wade qu’il vire Dr Cheikh Seck et Aziz Diop
Next Tentative de soustraction du Port de 238 kilogrammes de cocaïne : Les révélations explosives du transitaire Vieux Diop