Coalition des Défenseurs des Droits de l’Homme


La Coalition Sénégalaise des Défenseurs des Droits de l’Homme et le Réseau Ouest Africain des Défenseurs des Droits de l’Homme se félicitent de la liberté provisoire accordée à Guy Marius Sagna. Toutefois, ces organisations exigent l’abandon de toutes les charges et des poursuites contre ce dernier. Car, en raison des informations qu’elles ont recueillies auprès de ses avocats et des membres de son organisation, l’activiste doit être libre de toute poursuite judiciaire parce qu’il n’est ni l’auteur, ni la personne morale de Frapp/France Dégage qui avait soutenu que la France préparait un attentat contre le Sénégal. Pour rappel, Guy Marius Sagna a été arrêté le 16 juillet dernier et placé sous mandat de dépôt le 19 juillet pour le délit de «fausse alerte au terrorisme».

Gawlo.net ( Avec l’ As )

Previous La basketteuse Ndèye Sène victime d’un malaise
Next Commissaire Bara Sangharé - Dr Cheikhouna Gaye / Les aveux signés sur PV du pharmacien qui contredisent les déclarations de presse : « Je présente mes excuses les plus sincères au commissaire Sangharé »