KEEM TAAN GUI : MOI, SUPERSTITIEUX


Personne ne sait ce qui s’est passé dans la tête du président Sall et celle de son hôte malien après que sa limousine a pris feu. Deux chefs d’État exfiltrés de leur belle bagnole, le regard hagard ! Ça n’arrive pas tous les jours. Dieu merci, il y a eu plus de peur que de mal. Juste quelques frayeurs du président Sall et sa préoccupation pour son hôte. Fataliste, on dira qu’il était écrit là-haut que cet incident se déroulerait ainsi comme l’eut dit Jacques le fataliste, ce héros de Diderot. Mais quand même, comment une telle chose a-t-elle pu se produire ? La voiture a -t- elle été inspectée avant sa mise en route ? Qu’est-ce qui a pu provoquer l’incident jusqu’à mettre en danger la vie de deux présidents ? Un bon morceau pour la Dic qui pourrait ainsi se déconnecter un peu de cette grosse farce des auditions sur le scandale supposé sur les contrats pétroliers et gaziers. Les fatalistes pourront dire que c’était écrit dans le ciel. Les enquêteurs chercheront où se situent les défaillances techniques. Y a également les superstitieux. Ceux-là y verront certainement la main de quelques djinns qui seraient fâchés à cause de toutes ces injustices que subissent des innocents dont le seul tort a été de ne pas partager la vision de l’autre. Parti mettre sous terre un homme dont la mémoire a été saluée par tout le monde, il a vécu une belle frayeur à l’entrée du village de celui dont il accompagnait le corps. Tout cela nous rappelle le caractère éphémère de la vie sur terre et, surtout, cet impératif de se parler pour panser les blessures et injustices qui sont nombreuses dans ce pays. Car, le pouvoir n’est pas éternel. Bon, foin de décryptage ! La première Dame qui s’y connait en maraboutages et charlataneries pourra certainement se faire décrypter le sens profond de cet incident. Et faire les sacrifices qu’il faut pour exorciser le mal !

Gawlo.net (Avec KOCCOOR BI : Le Témoin)

Previous Ousmane Tanor Dieng raconté par ses amis d'enfance
Next FOOT EN CONSEIL DES MINISTRES