Succession : Quel patron pour le Parti Socialiste?


Avec la disparition du premier secrétaire du Parti Socialiste, la question de la succession se pose. Le professeur Moussa Diaw de l’Université Gaston Berger de Saint-louis et chercheur Barka Ba décrypte la situation.

Après le décès du président du Haut conseil des collectivités territoriales (Httc), des interrogations se posent sur le legs laissé par le secrétaire général du Parti socialiste (Ps) à la formation politique qu’il a eue à diriger depuis le départ de l’ancien président de la République Abdou Diouf. De l’avis de l’analyste politique, Barka Ba, Tanor laisse un héritage  mitigé au Ps.Il pense que son adoubement par le président Diouf lors du “congrès sans débats” de 199 est l’origine du schisme majeur dans l’histoire du Ps. Toutefois rappelle M. Bâ: “Ousmane Tanor Dieng a eu beaucoup de mérite  en tenant la barque malgré les nombreux départs et secousses consécutives à la perte du pouvoir.” Tout comme M. Ba le professeur Moussa Diaw est d’avis qu’ Ousmane Tanor Dieng a su maintenir le Ps en vie en l’ancrant prudent dans le camp du pouvoir à l’arrivée du président Macky Sall. De son point de vue, il va géré le parti en maintenant le flambeau, même s’il y a eu des contradictions internes qui ont conduit aux départ de certains ténors. Tanor a, précise-t-il, su tenir compte des réalités internes pour éviter un éclatement immédiat du Ps. Sur l’avenir, Barka Bâ est prudent. “Nous allons voir si le Ps pourra se doter rapidement d’un nouveau patron qui saura incarner la continuité sans trop de casse”. Moussa Diaw rappelle Serigne Mbaye Thiam et Aminata Mbengue Ndiaye ont des histoires particulières si on tient compte de leur proximité avec Tanor. Toutefois, il se demande s’ils ont l’épaisseur politique et le charisme nécessaire pour diriger le Ps. A propos de Khalifa Sall, le professeur Diaw estime que ce sera plus difficile puisqu’il est en train de gérer ses démêlés judiciaires et ne sait pas comment ça va se terminer. Dans tous les cas, il pense que sera difficile de renouer le fil du dialogue puisque les dissensions sont abyssales entre les différents courants. Il préconise il préconise la même posture pour Aminata Tall Sall. 

Gawlo.net (Avec Le Soleil)

Previous Macky Sall à Iba Der Thiam: "Il nous faut revisiter le contenu de nos Programmes scolaire et universitaire. C'est l'une des finalités essentielles du projet"
Next ME BOUBACAR CISSE: "Ils font des démarches pour avoir un ticket de grâce"