Diffusion de fake News – Quand certains sites veulent salir le nom de la Première Dame


Récemment sur la toile, il y circulait qu’un frère de la Première Dame, Marième Faye Sall du nom de Makhary Faye qui a vendu à 283 millions de FCFA, un terrain qui n’est pas le sien, à un vieux transporteur du secteur de nettoiement, Ndongo Fall, est recherché par Brigade de la Gendarmerie de la Foire. Cette information parue dans un site spécialisé dans la désinformation et le colportage des fake news a fini par se métastaser sur d’autres sites qui ne font pas la vérification journalistique un principe rédactionnel. Même si le mis en cause escroc était son frère, rien que publier l’information en y associant centralement le nom de Marième Faye Sall est une transgression des principes qui fondent le journalisme. Parce que là, on ne met plus en cause l’escroc et son infraction, mais on veut entacher le nom de la Première Dame. En journalisme, chaque mot a son sens. Et voilà que finalement, la nouvelle s’est révélée fausse. Babacar Faye alias Makhary a affirmé devant les enquêteurs que lui et la Première Dame ne se connaissent ni directement, ni de réputation, ni par personnes interposées, même pas par les proches de la famille, aussi loin qu’on puisse remonter.

Previous ALIOU CISSE : «Ce qui m’a motivé pour être entraîneur, c’est ramener l’équipe en finale»
Next Décès de Ousmane Tanor Dieng : Karim Wade rend hommage à celui qui a contribué à la « consolidation d’une démocratie apaisée au Sénégal ».