Le président béninois, Patrice Talon, a mis son costume de coach pour parler avec les Écureuils, avant leur confrontation avec le Sénégal de ce mercredi. Pour le Béninois en chef, la clé du match historique face aux Lions, c’est ‘’le relâchement’’.

Par le biais de son ministre des Sports, du Tourisme et de la Culture, le président du Bénin a fait du coaching par téléphone aux Écureuils, à la veille de leur rencontre de quart de finale historique contre le Sénégal. Joint par le ministre du Tourisme, de la Culture et des Sports Oswald Homéky, Patrice Talon a félicité les joueurs, leur a tressé des lauriers, promis les honneurs de la nation et recommande de jouer libérés.

‘’Vous avez déjà fait quelque chose d’extraordinaire. Le reste, c’est du bonus et du plaisir. Donc, pas de stress pour la suite. Si vous vous relâchez, vous allez être encore meilleurs’’, a dit le président coach, visiblement sous le charme de ses protégés.

‘’J’ai vu comment vous avez tiré les penalties. On sentait en vous une certaine sérénité. Vous étiez tranquilles, sereins. Ça vous a permis de marquer des penalties comme les plus grandes stars du football. J’étais fier de la manière dont les quatre penalties ont été tirés. Tout le Bénin vous porte. Vous êtes les meilleurs’’, a dit le président qui inaugure son second mandat controversé par des heurts et des violences à l’encontre de l’opposition.

En homme d’affaires avisé, le premier supporter des Béninois considère que la bande à Sessegnon a déjà permis au pays du quartier latin d’augmenter sa renommée dans le monde. ‘’Je dis que le Bénin est en train d’être révélé au reste du monde. Donc, vous faites mieux que nous (les hommes politiques). Parce qu’on a dit que nous voulons révéler le Bénin, mais le football est en train de devancer le tourisme, l’économie’’, s’est-il fendu avant d’appeler ses joueurs à rester zen.

‘’Dans les moments les plus difficiles, les moments ultimes, avoir la sérénité est la solution. Et ça, vraiment, vous êtes  nos héros. Félicitations. Nous allons commencer par vous célébrer déjà ici. On va vous célébrer quel que soit la suite. Mais je suis certain qu’on peut aller encore un peu plus loin’’, a-t-il conclu son speech d’avant-match.

Gawlo.net (Avec Enquête)

Close
Tuesday, Oct 15, 2019