La bataille mystique a bien lieu, entre Sunugaaliens et Béninois, en direction du quart de finale de Can devant opposer les teams des deux pays, aujourd’hui, au Caire. Ce, au grand dam certainement du Dr Éric Gbodossou, patron du centre Malango des Saltigués de Fatick, médecin diplômé des facultés et guérisseur d’origine béninoise bien introduit dans les cercles du vaudou. Et toute la journée d’hier, l’avant-match des prêtres, féticheurs et voyants a battu son plein, au Sénégal et au Bénin. Les uns et les autres s’activant autour de cornes enveloppées de tissu rouge et serties de cauris et miroirs, prononçant des incantations cabalistiques et faisant tinter des grelots, sous des déguisements carnavalesques. Heureusement que notre Selbé Ndom nationale est là pour rassurer les fans de Sadio et Cie, leur assurant une soirée pépère à croquer des pistaches. Bizarre quand même, des Lions qui mangent des arachides. On y verrait mieux les Écureuils. Et si Selbé s’est encore trompée ? Bon, allons sur le terrain et faisons rouler le ballon. A ce jeu, les Sunugaaliens ont des arguments à faire valoir, autrement plus convaincants que les tours de passe-passe des charlatans.


Gawlo.net (Avec Waa Ji : Les Échos)