EXPLOITATIONS ET DISTRIBUTION D’ÉNERGIE Senelec et Vinci dopent le réseau


La Senelec a réceptionné hier, au parc industrielle de  Diamniadio, du matériel d’équipements innovants pour l’amélioration et l’exploitation et l’exploitation du réseau électrique.

Après avoir réglé en effet, la question de la distribution de l’électricité dans les ménages et industries, qui passe 500 Mw à peu près 1130 Mw depuis 2012, la senelec se dirige désormais vers la maintenance et le renforcement de son matériel pour atteindre les normes internationaux. C’est dans ce sens qu’une cérémonie de remise de grues et de nacelles a eu lieu hier, au parc industriel de Diamniadio. Composé de 7 camions grues, 5 camions nacelles et 3 appareils de recherches de défaut sur la moyenne tension mais également trois autres de grosse capacité et puissance de recherche sur la base tension, ce lot de matériels et d’équipements, entre dans le cadre de l’amélioration du réseau d’exploitation de Senelec. “Aujourd’hui après avoir relevé le défit de la disponibilité de l’énergie qui a considérablement amélioré la qualité de service chez les clients, je rappelle que cet effort supplémentaire nous a permis, de doubler presque la capacité de production de Senelec. Ceci a réduit considérablement, le temps de coupure de 911 heures en moyenne par an en 2011 à moins de 24  aujourd’hui”, a déclaré Pape Demba bitèye. Pour qui en dépit de ces efforts considérables, les clients continuent de connaître des perturbations. “C’est pourquoi aujourd’hui, nous sommes obligés, conformément aux instructions  du Président de la république, de s’attaquer aux derniers maillons qui sont à l’origine  de ces perturbations chez les clients. Il s’agit notamment du réseau. On connait aujourd’hui des problèmes du fait qu’on a beaucoup de défauts sur le réseau. Parce que chaque fois qu’il y a panne, les moyens à mobiliser pour réparer cette panne, constituent un obstacle pour la réduction de ces durées de coupures d’électricité”, a expliqué le DG de la Senelec. Mais ce temps est révolu. Si l’on en croit Pape Demba Biteye, c’est la raison pour laquelle, ces nouveaux engins arrivent à l’heure pour le bien de la population. “C’est pourquoi Senelec consciente de cela va maintenant s’attaquer aux maillons faibles à l’origine des perturbations de son système. Ces camions et appareils vont nous permettre d’anticiper sur les défauts et de réduire le temps des coupures et leurs fréquences qui, en termes d’indicateurs, sont parmi les meilleurs en Afrique de l’Ouest. A l’approche de l’hivernage, avec son lot de désagréments qui sévissent que sont les vents, la pluie, il va y avoir encor des défauts. Mais nous somme persuadés qu’avec ces outils et équipements que nous venons d’acquérir et la formation offerte au personnel de Senelec, nous allons pouvoir amélioré, drastiquement, ces perturbations auprès de la clientèle en essayant au maximum, de circonscrire les défauts dans l’espace et réduire leurs impacts dans la durée”, a-t-il ajouté estimant que c’est cela, la vision du Président de la république, Macky Sall. D’un coût de 129 milliard, le Dg de la Senelec s’est félicité de l’état d’avancement des chantiers de la future alimentation électrique de Dimniadio et de Kounoune pour ces 225 Mw. “Je voudrais féliciter l’ensemble des équipes de Senelec. Aujourd’hui, nous sommes en mode fast-tract sur ce projet, parce que quand je regarde le gain de temps  de 6 mois pour délivrer ces deux postes au chef de l’Etat à l’alimentation de ce site de Diamniadio, futur capital du Sénégal et Kounoune. C’est pourquoi la Senelec se félicite de ce projet innovant qui vise à sécuriser le réseau électrique autrement mais aussi à augmenter la capcité de résilience  de notre système électrique pour lequel, nous devons réduire l’impact pour mieux satisfaire les clients. Je voudrais également souligner que ce projet est innovant du fait, qu’en plus de sécuriser l’alimentation, d’autres initiatives ont été prises notamment, la construction d’un nouveau Datacenter pour héberger les infrastructures informatiques de télécommunication et de téléconduite. Au terme de ce projet, une amélioration de la qualité des services sera, incontestablement, constatée. Les capacités de recherche augmentées et également, les possibilités de secours renforcées, a-t-il dit non sans saluer le partenariat avec Vinci Energies.

Gawlo.net ( avec Libèration )


Previous ACCUSE DE ROULER POUR LE POUVOIR : "Samm Sunu Reew" explique sa démarche
Next Vos Magazines Icône et JDJ sont maintenant disponibles sur : Youscribe