Aminata Touré appelle Abdoul Mbaye à répondre aux graves accusations selon lesquelles il aurait reçu de bons au porteur sur les comptes de Hissein Habré, portant sur plusieurs milliards de francs Cfa. Dans une réponse à une attaque précédente, l’ancien banquier avait cherché à minimiser les montants détenus à l’époque par sa banque pour le compte de l’ancien dictateur.

Le lancer de piques entre les deux anciens Premiers ministres de Macky Sall n’est pas encore à son épilogue. Depuis quelque temps, Abdoul Mbaye et Aminata Touré ne tarissent pas d’échanges aigres-doux. Chacun donne des coups à l’autre à sa manière. C’est une bataille par l’intermédiaire de médias, tous genres confondus, et sans merci. Hier, la présidente du Conseil économique social et environnemental (Cese) est revenue à la charge après avoir demandé en premier lieu à Abdoul Mbaye «où sont passés les milliards du dictateur tchadien ?». Ce à quoi son prédécesseur à la Primature avait répondu sur Twitter  : «Où sont les milliards ? Hissein Habré a ouvert un compte de 250 millions f Cfa en 1994 à la Cbao. Le Peuple du Sénégal n’y a rien perdu. J’assume. Bp a versé 140 milliards au courtier Franck Timis qui employait Aliou Sall, perdus pour le Peuple du Sénégal. Qui assume ?» Mimi Touré vient en rajouter une couche en exigeant maintenant du leader du Parti Act qu’il réponde aux «accusations graves de bons au porteur à son propre nom de plusieurs milliards tirés sur les comptes de Hissein Habré». En effet, elle l’interpelle suite aux accusations de Madiambal Diagne qui dans sa chronique du 1er juillet intitulé, «Un psychiatre pour Abdoul Mbaye», soutient que l’ancien banquier aurait reçu des milliards de l’exprésident Tchadien. Par ailleurs, Mimi rappelle qu’en réponse à sa première interpellation, Abdoul Mbaye a admis avoir reçu à son titre de banquier, 250 millions de francs de Hissein Habré. Mais pour elle, «c’est déjà 250 millions de trop, pris illégalement au Peuple tchadien». Mais même sur ce point, qui tendait à minimiser les faits, Madame Touré met en évidence le fait que «sa déclaration a été clairement démentie par le journaliste d’investigation Madiambal Diagne»

Dans sa dernière chronique, Madiambal Diagne affirmait avoir en sa possession des copies de bons au porteur sur les comptes de Hissein Habré, portant sur plusieurs milliards de francs Cfa au nom de Abdoul Mbaye. En plus, écrivait-il, Abdoul Mbaye était aussi le destinataire des relevés bancaires du compte personnel de Hissein Habré. Et le patron du groupe Avenir communication qui a mis au défi Abdoul Mbaye, assurait détenir des preuves de ses accusations. Alors pour Aminata Touré, le premier Pm de Macky Sall devrait répondre à cette accusation grave afin que l’opinion soit définitivement éclairée sur cette question.

Selon la présidente du Conseil économique, environnemental et social (Cese), cette question intéresse aujourd’hui au plus haut point les milliers de victimes de Hissein Habré. Ce dernier a été condamné par les juges des Chambres africaines extraordinaires à la prison à perpétuité pour crimes contre l’humanité commis durant sa Présidence de 1982 à 1990. L’ancien chef d’Etat tchadien, qui est détenu à Dakar, avait été condamné à verser aux parties civiles un montant total de 82 milliards de francs Cfa en guise de réparations.

Selon la présidente du Conseil économique, environnemental et social (Cese), cette question intéresse aujourd’hui au plus haut point les milliers de victimes de Hissein Habré. Ce dernier a été condamné par les juges des Chambres africaines extraordinaires à la prison à perpétuité pour crimes contre l’humanité commis durant sa Présidence de 1982 à 1990. L’ancien chef d’Etat tchadien, qui est détenu à Dakar, avait été condamné à verser aux parties civiles un montant total de 82 milliards de francs Cfa en guise de réparations.PartagerFacebookTwitterPinterestLinkedIn

Aminata Touré appelle Abdoul Mbaye à répondre aux graves accusations selon lesquelles il aurait reçu de bons au porteur sur les comptes de Hissein Habré, portant sur plusieurs milliards de francs Cfa. Dans une réponse à une attaque précédente, l’ancien banquier avait cherché à minimiser les montants détenus à l’époque par sa banque pour le compte de l’ancien dictateur.

Close
Tuesday, Oct 15, 2019