Mukabaro et Imam Mbaye décortiquent le poème “Rassoulilahi Taha PSL” de El Hadji Médoune Thiam (RTA)


Toute sa vie durant, Feu El hadji Médoune Thiam n’a eu cesse d’agir dans ces registres.
Cet homme, dont une des caractéristiques premières résidait dans le fait extraordinaire qu’il était apprécié de tous, était pétri de foi. Il s’était soumis à Allah et vouait une admiration infinie au Prophète (PSL).

Previous Il tue son père qui se disputait avec sa femme
Next Pour avoir mobilisé ses éléments pour accueillir Serigne Bass Abdou Khadre : Le Chef de Corps du 12ème Bataillon d’instruction aux arrêts…