Cheikh Gadiaga, le vulgaire escroc maitre chanteur, refait surface


«Si l’incurie compromet un avancement, les manquements graves aux devoirs d’une fonction, le vol des deniers publics et la forfaiture c’est-à-dire l’abus de pouvoir qu’on tient de l’Etat ruinent une carrière professionnelle. En effet, des sources concordantes font état d’une gestion désastreuse des finances à la direction des impôts et domaines dont le responsable n’est personne d’autre que le nouveau DG de la Caisse de Dépôts et Consignation Cheikh Tidiane Bâ. Le moins que l’on puisse dire est que le chef de l’Etat gagnerait à le faire surveiller de très près». Voilà ce que le site senegalinfo de Cheikh Gadiaga a pondu le 26 juin. Revoilà Cheikh Gadiaga qui était condamné dans une affaire d’association de malfaiteurs et d’extorsions de fond en janvier dernier à 2 ans de prison dont 10 mois ferme par la Chambre correctionnelle de Dakar. Cet escroc sans foi ni loi qui avait déclaré sans vergogne aux juges de la Chambre correctionnelle : « Je ne sais ni lire ni écrire. Parce que je n’ai pas fait l’école française » signe pourtant des articles dans lesquels il n’hésite pas à jeter le discrédit sur d’honnêtes citoyens dans le seul but de leur extorquer des fonds. Il l’avait vainement tenté avec Pape Maël Diop, le Colonel Assane Sarr, Amadou Ba. Résultat : une condamnation à une peine carcérale de 10 mois. Et puisque son gagne-pain, c’est le chantage, il utilise la calomnie et la diffamation pour tenter de soutirer illicitement des fonds à des citoyens qui gagnent leur vie à la sueur de leur front. Aujourd’hui sa cible préférée, c’est le nouveau Directeur général de la Caisse de Dépôts et de Consignations qu’il accuse faussement  « d’une gestion désastreuse des finances à la Direction générale des impôts et domaines (Dgid)». Et sa manœuvre consiste à jeter le discrédit sur Cheikh Ba, aux seules fins de lui extorquer des fonds sous la menace de révéler des secrets qui peuvent lui être préjudiciables. Ainsi, sous la menace de révélations scandaleuses, Gadiaga l’escroc veut faire chanter le nouveau Dg de la CDC en terminant son article avec cette phrase « la rédaction de Senegalinfo.net vous promet de revenir plus amplement dans les jours à venir sur la gestion calamiteuse du DG Cheikh Tidiane Bâ » qui en dit long sur sa manœuvre de chantage.

Et ses accusations ne reposent que sur ses «sources concordantes» qui n’existent que dans son imaginaire de vil escroc maitre chanteur. Puisque ce malfaiteur s’est reconverti en journaliste maitre chanteur, il devait prendre la peine de voir l’état de la Dgid au moment où Cheikh Tidiane Ba en prenait les commandes et là où elle en est aujourd’hui. De 800 millions en 2014 à 1200 milliards en 2018, il faut être Cheikh Bâ pour faire pareille performance en termes de recouvrement fiscal. Il est évident que s’il y avait une once de gestion calamiteuse à la Dgid, des rapports de corps de contrôle ou d’audit l’auraient signalée à la hiérarchie. Si Cheikh n’avait pas fait évoluer, de façon exponentielle, les recettes de cette régie financière, mamelle de l’Etat, le Président Macky Sall ne l’aurait pas laissé pendant cinq ans à la tête d’une telle structure aussi stratégique avant de le promouvoir à la banque de l’Etat qu’est la CDC.

On comprend que Cheikh Gadiaga, qui n’a pas de qualification professionnelle, ait des préoccupations pécuniaires pour satisfaire ses besoins de bon viveur. Mais de là, à vouloir entacher l’honorabilité des honnêtes gens pour leur extorquer de l’argent, c’est le comble de la vilenie. Mais dans ce pays, il y a des « success story » que des canailles reconverties en pseudo-journalistes ne parviendront jamais à salir. Des malfrats comme Cheikh Gadiaga, qui ont bâti leur réputation dans l’escroquerie et l’arnaque, ne peuvent pas donner des leçons de vertu alors qu’ils n’en ont pas un échantillon. Et comme dit  l’adage « la bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe ».

Madior Salla

PS: En plus, il faut ajouter que nous connaissons les commanditaires et que divulgation pour divulgation, nous avons aussi des choses à dire.

Previous L'ATTAQUE- "Pourquoi confier des tâches défensives à Sadio et Keita Baldé et vouloir gagner"
Next Thione Seck révèle : « Assane Ndiaye m’avait berné… »