Affaires Aliou Sall-BBC : les enquêteurs de la DIC déçus par les informations que les personnes convoquées ou venues d’elles-mêmes leur ont livrées


La Division des investigations criminelles (Dic) poursuit les auditions dans l’affaire du scandale présumé sur le pétrole et le gaz révélé par nos confrères de la BBC. Plusieurs personnalités se sont rendues dans les locaux de la DIC, aux fins de mettre à la disposition des enquêteurs des preuves dans les Contrats pétroliers cédés à Franck Timis par l’État du Sénégal et leur corollaire de révélations se poursuit également.
SourceA dans sa parution de ce jeudi 27 juin 2019 fait savoir que les enquêteurs sont quasiment déçus par les informations livrées par les personnes convoquées ou venues d’elles-mêmes.
D’après les informations glanées par le canard de Castors/Bourguiba, non seulement les infos de ces ‘’détenteurs de preuves’’ ne sont pas, pour l’instant, de nature à permettre à cette enquête de prendre son envol, sérieusement. Mais aussi, à quelques exceptions, tous les documents, qui sont remis aux flics, ont, quasiment, la même teneur et la même source.
SourceA fait également des révélations sur le premier séjour de Frank Timis au Sénégal. Nos confrères révèlent à ce sujet que, contrairement, à certaines légendes, c’est en 2007 que l’homme d’affaires roumain a foulé, pour la première fois, le sol sénégalais. A l’époque, Frank Timis a été introduit par l’ex-ministre des Affaires étrangères, Baba Garba Jahumpa, qui, aurait été dans la même Université qu’Eddie Wong, à Londres.

Gawlo.net (Avec SourceA)

Previous Refus de Macky Sall d’augmenter les salaires : “Aar li nu bokk” marche aux côtés des enseignants, vendredi 28 juin prochain
Next Série de manifestations prévues ce vendredi : plus de trois demandes déposées sur la table du Préfet de Dakar