CHRONIQUE DU 17 JUIN 2019


Dis moi quel procureur tu as, je te dirais quelle “justice” tu rendras.

Abdoulaye Cissé, pour vous c’est clair, la tentative de banalisation de ce qui tient lieu de scandale est manifeste.

Et le procureur aux manettes, pour ne pas dire aux ordres, ne rend même pas service à la justice et surtout pas à la manifestation de la vérité que pourtant tous, opposants, simples citoyens et même pouvoirs publics appellent de leur vœu.

Chronique signée Abdoulaye Cissé :

Previous Affaire Aliou Sall : Les limites de la Justice pour élucider le dossier
Next Gare au retour de bâton