Plusieurs personnes ont été arrêtées par les forces de l’ordre, ce vendredi à la Place de la Nation (ex-Obélisque). La police a empêché le rassemblement de manifestants qui exigeaient la «transparence» sur des contrats d’exploitation des réserves de gaz et de pétrole du pays. Ces contrats sont entachés de corruption, selon une enquête de la BBC.

Mme Maimouna Bousso et d’autres responsables du Front de résistance nationale (FRn) ainsi que des membres de la société civile ont été mis dans le même panier puis jetés dans le fourgonnette de la police. Ils se trouvent présentement, à la police du 4ème Arrondissent à Dakar.

Une délégation du FRN s’y est déjà rendue. Le Coordonnateur Mamadou Diop Decroix et ces camarades dénoncent ces arrestations tous azimuts. Ils exigent dans un communiqué transmis à notre rédaction, «la  libération immédiate de tous ceux qui ont été injustement arrêtés».

En outre, «le FRN condamne avec vigueur  l’interdiction répétée et systématique des manifestations depuis des années et l’usage de la force pour empêcher l’exercice d’un droit constitutionnel : le droit de manifester».

Gawlo.net (Avec SourceA)