GRAVES ACCUSATIONS DE BABA TANDIAN : «Me Babacar Ndiaye a acheté tous les présidents de club»


Baba Tandian n’a pas raté Me Babacar Ndiaye, son successeur à la tête de la Fédération sénégalaise de basket ball. Face à la presse, à son imprimerie, il a sorti le flingue contre Me Ndiaye, qu’il a traité de corrompu, de complexé et de pire président de la balle orange au Sénégal.
Le timing est bien choisi. Baba Tandian a attendu la veille de l’Assemblée générale ordinaire élective de la Fédération sénégalaise de basket-ball (Fsbb) pour effectuer une sortie au vitriol contre Me Babacar Ndiaye, candidat à sa propre succession. Sans porter de gants, il s’est offert le scalp de la robe noire. «Force est de reconnaître qu’après 4 ans de présence, Me Ndiaye n’est pas à la hauteur», a balancé d’emblée Tandian, dressant un bilan noir de la gestion de son successeur, convaincu qu’avec lui, le basket-ball a complètement régressé. Sans faire dans la fine bouche, Baba Tandian accuse même Me Ndiaye de corruption pour rempiler à la tête de la Fsbb. «La corruption a atteint un niveau jamais égalé dans le basket. Je n’ai jamais vu ça (…). Me Babacar, d’après les informations que j’ai eues de mes amis qui sont dans les régions, a acheté la plupart des présidents de club. On a vu récemment la sortie au vitriol du président Ibrahima Diagne à la télévision, confirmant tous nos propos», martèle-t-il.

«16 Basket a fait faux et usage de faux»
Ce qui est le plus grave et le plus marrant, selon Baba Tandian, est le cas de 16 Basket. Durant quatre ans il payait les affiliations, les déplacements et tout, mais à sa grande surprise, il a appris dans la presse qu’il ne peut plus être candidat, parce qu’il n’a pas été affilié cette année avec ce club. «16 Basket a fait faux et usage de faux», accuse-t-il. «En début de saison, j’étais affilié, puisque c’est moi qui ai payé les affiliations. Et en milieu de saison, je ne le suis plus», s’étonne-t-il. Mais il est convaincu que la main de Me Babacar Ndiaye serait passée par là. «On m’aurait dit qu’il a donné beaucoup d’argent à 16 Basket pour négocier ce retrait de l’affiliation. Il a jeté son argent par le fenêtre, car je ne suis candidat à rien de tout», a poursuivi Tandian. Au contraire, son souhait était d’épauler des jeunes comme Vieux Ndoye ou Ibrahima Diagne pour briguer le poste de président, mais ce dernier, qui était attendu à la rencontre, lui a envoyé un message pour lui demander que son nom soit retiré de la conférence de presse. Tandian d’enfoncer le clou. «Il n’aime pas les fortes têtes. C’est un complexé et il a peur de tout. Il a même la trouille de faire un débat public. Aujourd’hui, solennellement, je le défie de faire un débat constructif avec moi. Je ne vais pas l’insulter, ni le manger, on ne va parler que de basket et tout le contraire de ce qu’il aurait dû faire», affirme-t-il.

«Me Ndiaye, un complexé, il a peur de tout même d’un débat public»
Pour Baba Tandian, «Me Ndiaye a divisé le basket. Il est têtu et imbu de sa personne. Comment peut-on exclure un joueur comme Vieux Ndoye ou Adidas, lors de l’arrivée du trophée de la Coupe du monde au Sénégal ? Le coach qui a qualifié l’équipe n’a été associé ni de près ni de loin. Je n’ai jamais vu un président aussi mauvais. Le cas Me Ndiaye sera la tache noire dans l’exercice du ministre des Sports. C’est un homme d’affaires qui gère le basket comme il gère ses propres affaires. Matar Ba doit faire donc très attention à lui».

Gawlo.net (Les Échos)

Previous Le coordonnateur de «Y en a marre» introuvable
Next Manifestation des Sénégalais de la France