1ère édition de la Journée de la Femme digitale en Afrique : Pour encourager l’innovation numérique chez les femmes africaines


L’Afrique compte plus de startups au féminin avec un fort taux de 27%. Dakar qui n’en compte pas moins fait également figure de modèle d’innovation dans l’entrepreneuriat féminin. D’où le choix de la capitale sénégalaise pour accueillir pendant deux jours (13 et 14 juin) des leaders et entrepreneurs de la technologie numérique et discuter des modèles de financement et d’innovation dans le travail des startups féminins. D’où le thème de cette première édition de la journée de la Femme Digitale en Afrique qui considère que les femmes entrepreneurs peuvent changer le monde à travers le numérique.

l’Afrique est en plain-pied dans le numérique avec des entrepreneurs qui créent, innovent, mettent en œuvre des solutions concrètes et participent d’une manière active au développe- ment du Continent. les femmes ne sont pas en reste. d’ailleurs l’Afrique serait le Continent le plus dynamique en termes d’entrepreneuriat au féminin. elles représentent environ 27% des entrepreneurs, selon la coordonnatrice de la première édition de la Journée de la Femme digitale en Afrique. un évènement sociétal qui appelle à « s’arrêter sur un continent où l’entrepreneuriat au féminin est le taux le plus fort au monde avec à peu près 27% », a estimé Mme delphine remy-Boutang selon qui la capitale sénégalaise fait figure de modèle dans l’entrepreneuriat féminin. « Parce que Dakar représente une ville modèle pour beaucoup de pays en Europe comme en Afrique avec un écosystème riche en investisseurs, en accélérateurs, en créateurs de liens pour les startups… aussi, on a envie d’aller à la rencontre de cet écosystème et de tous ces projets avec la ville du futur ce qui est intéressant d’aller découvrir. C’est un modèle sur le- quel on a envie d’aller découvrir avec tous ces projets, ces startups, ce sont les femmes qui font le monde grâce au numérique ». en des termes plus clairs, Dakar est, aux yeux de Mme delphine remy-Boutang (entrepreneur française) un modèle d’innovation. Comme qui dirait, ce n’est pas seulement la capitale, mais c’est le Sénégal dans son ensemble qui constitue un modèle d’innovation dans le numérique, le maire de la Ville de Dakar le peint par ces mots : « Notre pays affiche des ambitions fortes dans le renforcement, le développement des TIC et la création d’une économie numérique durable, que nous soutenons à travers de nombreuses initiatives à l’image du projet : « Dakar Ville numérique ». Mme soham el Wardini dit être honorée du choix de la capitale sénégalaise pour le lancement de « l’internationalisation » de la Journée de la Femme digitale en Afrique. laquelle journée est organisée depuis 2013 en France. en effet, Dakar abrite les activités de la première édition de cette journée dédiée à la Femme digitale en Afrique. Ce, pour deux jours. depuis hier, plusieurs leaders et entrepreneurs de la technologie se penchent sur le rôle et l’importance de la participation de la femme dans le digital avec son apport dans un monde qui bouge. sur un thème qui invite à révolutionner le monde grâce au numérique, l’évènement est un moment de rencontre entre acteurs de la technologie avec une tribune d’échanges sur le numérique au féminin et le modèle de financement, mais aussi un moment de partage d’expérience pour une meilleure santé dans le monde du numérique. « Elles changent le Monde », du nom du thème choisi. d’où l’importance de la « Journée de la Femme Digitale en Afrique » ; un évènement sociétal qui célèbre et encourage l’innovation au féminin en développant des solutions à fort impact social et lutter contre les inégalités.

Gawlo.net (Avec Le Témoin)

Previous Coin des lettres : «Un grain de vie et d’espérance» de Aminata Sow Fall- Roman
Next ABOU ABEL THAIM CADRE : «C’est moins la culpabilité d’Aliou Sall qui est en jeu que sa position dans le pouvoir»