AFFAIRE ALIOU SALL PETRO TIM : Synergie républicaine prend position


Suite au tollé médiatique suscité par un reportage de la chaine Bbc incriminant sans son avis le frère du Président Macky Sall dans la gestion de nos ressources énergétiques, nous demandons à tous les Sénégalais de garder la sérénité requise en attendant que l’affaire soit tirée au clair par les autorités compétentes”, ont d’emblée soutenu Mohamed Moustapha Diagne et ses camarades de Synergie républicaine. Ils ajoutent que “le chef de l’État vient de prendre la meilleure décision en décidant de faire ouvrir une information judiciaire afin que chacun puisse prendre ses responsabilités et que cela serve de leçon à toutes les forces obscures qui tenteront d’utiliser le pétrole pour déstabiliser le Sénégal”. Une occasion pour dire que “cette affaire est assez sérieuse pour qu’on la classe dans le compte des polémiques politiciennes habituelles. D’ailleurs, on a constaté que M. Sonko est sorti de sa réserve pour empêcher que des opposants ne lui confisquent sont terrain de prédilection, le pétrole : quelle honte !”. Au demeurant, continuent M. Diagne et ses camarades, “on ne peut empêcher notre opposition de jouer son rôle en démocratie, elle qui a perdu toutes les élections et tout espoir de s’installer au pouvoir dans un court terme”. C’est pourquoi, font-ils remarquer dans une déclaration, “elle s’est fixée comme objectif d’empêcher par tous les moyens, le Président démocratiquement choisi par le peuple sénégalais de régner, même en enveloppant le mensonge dans un tissu de vérité”. À les en croire, “les grandes puissances occidentales, par multinationales interposées, poursuivent leur concurrence historique pour donner l’Afrique considérée comme une terre vacante par la conférence de Berlin convoquée par Bismarck et qui consacra le partage du continent, un gâteau pour ces dernières”. D’ailleurs, ils clament que “le Président Macky Sall a bien fait de rappeler qu’il ne s’agenouillera devant aucune force étrangère, lui qui a su dire non à Obama a propos de la légalisation de l’homosexualité”. Mohamed Moustapha Diagne et ses camarades terminent en soutenant que “l’objectif caché de communication du reportage de la Bbc est de nous faire croire qu’Aliou Sall aurait déjà perçu des milliards par le canal de Frank Timis et que ces milliards constituent une moins-value pour le trésor public sénégalais”.

Gawlo.net (Avec Tribune)

Previous OCTROI DE LA LICENCE 4G À LA SONATEL : Me Massokhna Kane et Sos Consommateur à la Cour suprême le 13 juin pour l'annulation du décret
Next VIDÉO DE LA FILLETTE FUMANT DE LA CHICHA : Une enquête ouverte pour identifier les parents et la fermeture du restaurant