RÉACTIONS…RÉACTIONS… : Aliou Cissé : «Nous souhaitons la même chose que tous les Sénégalais»


«C ’est un discours très motivant. Tout ce que je devais dire à mes joueurs, le Président l’a dit dans son discours. J’avais l’habitude de tenir ce même discours à ces jeunes, pour leur montrer l’importance du drapeau et de représenter son pays. Les Sénégalais gardent beaucoup d’espoir pour cette équipe. Nous avons espoir. Nous sommes optimistes et conscients de notre force. Par contre, cela ne fait pas de nous les favoris, mais nous sommes prêts à nous battre et y aller jusqu’au bout et défendre les couleurs de notre pays. Nous exhortons les Sénégalais à prier pour nous, de la même manière qu’ils nous exhortent à gagner la Can. Nous souhaitons la même chose que tous les Sénégalais. Nous leur demandons de prier pour nous, pour une belle victoire en Égypte. Le Président nous a donné beaucoup de raisons d’être motivés. On va quitter le pays et espérer revenir avec une belle participation. Pour les propos du Président à mon égard, cela prouve que je ne suis pas seul».

Cheikhou Kouyaté : «Notre mission, c’est d’aller jusqu’au bout»

«On ressent tous un sentiment de joie et de bonheur. Il n’y a même pas deux ans, on était venu ici pour recevoir le drapeau des mains du chef de l’Etat et c’était presque les mêmes paroles. Donc aujourd’hui, on nous a demandé de faire encore preuve de courage et d’abnégation pour porter haut le drapeau du Sénégal. Le soldat (blessé de guerre) qu’on nous a montré en exemple nous a plus motivés pour aller encore plus loin dans cette aventure, même si cela doit coûter notre vie. On fera tout ce qu’il faut pour représenter dignement notre pays. On croit au trophée. Ce ne sont pas des paroles en l’air. On demande au peuple sénégalais de prier pour nous, de rester derrière cette équipe pour un résultat positif. Le talent ne suffit pas. Nous exhortons les Sénégalais à prier pour nous, de la même manière qu’ils nous exhortent à gagner la Can. Nous souhaitons la même chose que tous les Sénégalais. Notre mission, c’est d’aller jusqu’au bout et c’est là qu’on fera la différence»

Gana Guèye : «Aller le plus loin possible et rendre fiers les Sénégalais»

«On demande aux Sénégalais de prier pour nous parce qu’on en aura besoin pour cette Can. On peut attendre de Gana Guèye d’être un tueur. Je donnerai tout sur le terrain et après, les résultats ne dépendront pas que de moi. Toute l’équipe est concernée. Mais, en tout cas, on fera ce qu’il faut pour aller le plus loin possible et rendre fiers les Sénégalais».

Édouard Mendy : «On est conscient de notre responsabilité»

«On a entendu les mots du président de la République, on est conscient de notre responsabilité et on va tout faire pour ramener la Coupe d’Afrique au Sénégal. A chaque participation du Sénégal, je regardais l’équipe de loin, mais cette fois, je me prépare avec mes coéquipiers pour être prêt pour le rendez-vous».

Lamine Gassama : «Le Sénégal est assez armé pour aller jusqu’au bout»

«On va faire notre maximum, c’est-à-dire aller jusqu’au bout de la compétition. C’est possible avec une équipe qui joue ensemble. Le Sénégal est assez armé pour aller jusqu’au bout. Maintenant, il ne faut pas s’arrêter sur les déclarations seulement, il faut passer à l’acte et rendre fier tout le pays. Le discours du président de la République nous va vraiment droit au cœur et nous galvanise davantage».

Salif Sané : «Mettre les chances de notre côté»

  «Il y a des favoris à cette Can, mais on va essayer de mettre les chances de notre côté. On a nos atouts et on va les exploiter. Le discours du Président aussi nous a beaucoup gonflés et nous motive encore plus à aller gagner cette Can».
 «Il y a des favoris à cette Can, mais on va essayer de mettre les chances de notre côté. On a nos atouts et on va les exploiter. Le discours du Président aussi nous a beaucoup gonflés et nous motive encore plus à aller gagner cette Can».

Gawlo.net (Avec Les Echos)

Previous UN COMPATRIOTE ENCORE TUÉ AU BRÉSIL : Babacar Niang, chauffeur sénégalais, assassiné avec 2 balles
Next OUVERTURE D’UNE INFORMATION ANNONCÉE DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE : Me Moussa Sarr d’accord sur le principe, mais demande à l’exécutif de ne pas s’immiscer dans l’enquête