Nigéria – Ethiopian Arlines : 394 passagers dont Olusegun Obasanjo ont échappé de justesse à un crash


Le Boeing 777-300 de la compagnie Ethiopian Airlines qui effectuait la liaison entre Addis-Abeba (Ethiopie) et Lagos (Nigéria), a failli s’écraser ce mercredi 29 mai à l’aéroport international Murtala Mohammed de Lagos. A bord de l’avion se trouvaient 394 passagers y compris l’ancien président nigérian Olusegun Obasanjo et d’autre éminentes personnalités nigérianes.

Selon l’agence de presse nigériane (NAN), l’appareil ET-901 avait quitté l’aéroport international de Bole, à Addis-Abeba, vers 9 h 10, heure de l’Éthiopie; 7 heures du matin, heure du Nigéria.

Le vol de près de cinq heures entre la capitale éthiopienne et Lagos s’était déroulé sans heurts jusqu’à ce que le pilote tente d’atterrir à l’aéroport de Murtala Mohammed de Lagos, pendant une pluie et un vent violent.

Selon un journaliste à bord rapporté par le site nigérian PM News, le pilote à cause du vent violent, a mal négocier son atterrissage et s’est posé sur la troisième ligne de touche plutôt que d’atterrir sur la première ligne de touche de la piste.

En réalisant cela, le pilote a rapidement repris de l’altitude, décollant de l’aéroport de Lagos, au risque de dépasser la piste d’atterrissage.

« Mais c’est un pilote expérimenté. Il s’est immédiatement rendu compte de la situation. Heureusement, la distance au moment où il s’est rendu compte de la situation lui permettait toujours de décoller et de renégocier l’atterrissage », a déclaré Otori Jimoh Otan, chef service et chef du service clientèle (Nigéria) de la compagnie Ethiopian Airlines, en ajoutant que  » le vent avait réduit la vision du pilote ».

Après avoir survolé le dessus de Lagos et des zones environnantes,  provoquant la panique parmi les passagers et les membres d’équipage, l’avion a atterri à l’aéroport de Lagos, environ 20 minutes après le faux atterrissage initial, nous rapporte le média.

 » L’atmosphère dans l’avion à l’atterrissage était semblable à ce qu’il était possible de trouver dans certains centres de culte nigérians. De nombreux passagers ont entonné des chants de louange et des applaudissements, tandis que certains s’effondraient dans la prière » précise le site nigérian PM News.

L’ancien président nigérian Olusegun Obasanjo venait de participer à un dialogue entre les parties prenantes sur le commerce continental et le renforcement de la mise en œuvre de l’Accord de libre-échange continental en Afrique (AfCFTA) qui s’est achevé mardi à Addis-Abeba.

Previous Ibrahima Kane, apporte des précisions sur la panne de l’avion A 330 NEO
Next Côte d'Ivoire : La BAD paie près de 3 milliards FCFA à Georges Ouégnin