Me Ousmane Sèye


Le Dialogue national initié par le Président Macky Sall vient à son heure. Me Ousmane Sèye, Vice-président du Haut Conseil des Collectivités Territoriales (Hcct) qui pense ainsi, veut qu’il soit permanent voire périodique. «L’accentuation des inégalités sociales, appelle nos gouvernants à une concertation nationale, sinon permanente ou, du moins, périodique» a-t-il déclaré, ce mardi en marge de la cérémonie d’ouverture du dialogue national présidé par le Président Macky Sall.

Me Sèye qui représentait le président du Hcct, Ousmane Tanor Dieng, absent du territoire national remercie le Chef de l’État, dont le courage et la lucidité politique ont permis d’appeler, dit-il, à un dialogue national républicain et inclusif pour toutes les forces vives de la Nation aussitôt après sa réélection à l’élection présidentielle du 24 février 2019. «C’est parce que le dialogue est pour vous, un choix politique permanent. Vous avez tout dit. Vous l’avez prouvé : c’est la Nation qui doit primer sur tout», magnifie-t-il.

D’après lui, l’opinion nationale et internationale singulièrement, les Sénégalais, attendent à l’issue des travaux, «la restauration de la confiance mutuelle entre acteurs politiques, un Code électoral consensuel comme celui de 2012 comme mode de répartition égale des richesses. Mais aussi, des solutions essentielles pour juguler la violence et réduire les inégalités sociales pour faire entrer le Sénégal dans l’ère de l’émergence».

«Monsieur le Président, le Sénégal et les Sénégalais nous regardent. L’Afrique et le monde nous aiguillent. Nous avons opté pour la bonne voie. Qu’Allah le Tout-puissant, au sortir de nos travaux, qu’il y ait qu’un seul vainqueur : le Sénégal», a-t-il ajouté.

Gawlo.net (Avec SourceA)

Previous Moustapha Niass
Next DEMANDE DE LIBÉRATION DE KHALIFA SALL : Macky clôt le débat et fait du cas Woury Diallo