Bravo !

Bravo !

Une fois n’est pas coutume, mais on aimerait pouvoir le faire le plus souvent possible. De quoi s’agit-il ? Simplement que nous applaudissons à rompre Niangal. Hé oui, Prési a posé hier deux actes qui, disons-le, devraient être gravés dans le marbre de ce quinquennat. En dégommant une Aminata pour une autre, à la tête de l’inutile Conseil économique, social et environnemental, Kor Marième a rendu justice à une battante au sein de sa formation politique. Mimi Touré a été d’une fidélité et d’un engagement à tout point de vue exemplaires. Et depuis qu’elle a été déchue de son poste de Premier ministre, personne ne l’a entendue geindre ou vitupérer. Elle a attendu son heure, stoïque. L’Aminata qu’elle remplace au Cese, elle, n’a jamais semblé s’engager pleinement pour le Macky et son départ ne surprend pas outre mesure. Le deuxième acte de Niangal, inédit celui-là mais à pérenniser, c’est le voyage à Paname par Air Sunugaal. Un gros coup de pub pour la compagnie, mais surtout une grosse économie pour le pays. En tout cas, faute de pouvoir toujours voyager par Air Sunugaal, Niangal pourrait laisser l’avion de commandement au hangar quand il s’agit d’aller chez Marianne.

Gawlo.net : “Waa jI” (Avec Les Echos)

Categories: CHRONIQUE
Tags: Bravo

About Author