MARIAMA TATA BAH, DÉPUTÉE : “La polygamie, nous ne l’autoriserons jamais ici en Guinée”


Au lendemain de l’adoption en plénière du nouveau code civil guinéen révisé qui fait de la monogamie la règle générale de mariage, la députée issue des rangs de l’UFDG Mariama Tata Bah a assuré que polygamie -qui reste une exception- ne sera jamais autorisée en Guinée.

‘’Pour moi, j’ai une philosophie c’est que l’homme est un champ, chaque femme s’occupe de sa parcelle. La polygamie nous ne l’autoriserons jamais ici. Pourquoi ? Parce que ce n’est pas une bonne affaire. Il n’y a pas plus beau pour une femme quand elle est seule avec son mari », affirme la députée.

A la question de savoir pourquoi brusquement elle s’oppose à la polygamie alors qu’elle la défendait il y a peu, Tata de répondre : « Écoutez-moi, j’évolue dans un groupe. Réellement ça ne me dit absolument rien, ça ne me dérange en rien que mon mari épousé une autre. D’abord moi je suis venu en deuxième position, je suis deuxième dans mon ménage. Donc s’il veut épouser une troisième femme ça me dérange en quoi ? Je suis déjà habituée à la polygamie. Pour moi j’ai une philosophie ce que l’homme est un champ, chaque femme s’occupe de sa parcelle, mais évoluant dans au niveau du forum des femmes parlementaires, je ne pouvais pas aller seule, en solo ».

« Le problème est que le guinéen refuse ou bien ne veut pas comprendre ce qui est écrit. Il n’est pas dit mordicus qu’il n’y aurait pas polygamie. La loi dit que tout homme qui voudrait d’une autre femme, il ne s’agit pas d’aller faire une surprise fallacieuse à la femme qui est déjà à la maison avec les enfants, il faut que la première donne son accord. Il faut passer par la procédure », insiste-t-elle.

Et comme pour clore, l’honorable Tata Bah rappelle qu’elle n’est pas « contre la polygamie, je reste droit dans mes bottes »

Gawlo.net (avec Kritik)

Previous PROCÈS EN APPEL DE L’AFFAIRE DES MÉDICAMENTS FRAUDULEUX SAISIS A TOUBA : le juge renvoie au 27 mai pour vérification de la grâce accordée à Mamadou Oury Diallo
Next LE GRAND IMAM DE CONAKRY EL HADJ MAMADOU SALIOU CAMARA REJETTE LA LOI : "Nous ne serons jamais d'accord"