Le procès de thiantacoune pourra-t-il avoir lieu le 23 avril ? : Cheikh Béthio Thioune «malade» pourrait manquer l’audience


Le procès de thiantacoune pourra-t-il avoir lieu le 23 avril ? : Cheikh Béthio Thioune «malade» pourrait manquer l’audience

Très attendu, le procès du double meurtre de Médinatoul Salam risque de ne pas se passer comme prévu. En effet, le procès devant enfin démarrer le 23 avril prochain, il est peu probable que le guide religieux comparaisse. Selon des sources proches du dossier, il est «sérieusement malade» et pourrait manquer l’audience. 



C’est le branle-bas de combat du côté des familles des Thiantacounes et de leur guide, mais également du côté de leurs avocats. Dans le camp de Béthio Thioune, l’inquiétude était à son summum, lorsque des rumeurs avaient circulé portant sur l’exécution de l’ordonnance de prise de corps qui correspondrait à l’interpellation du Cheikh, avant qu’il ne soit conduit à l’audience, le 23 avril à Mbour. Les craintes se sont un peu dissipées lorsque la famille a appris qu’il n’en était rien, en réalité. Tout de même, des rencontres se sont poursuivies avec les avocats, pour préparer l’audience. Car, malgré la liberté provisoire qui a été accordée à Béthio Thioune, cela n’enlève en rien que les faits sont d’une gravité extrême. Personne ne peut prédire l’issue du procès. Les réunions se multiplient dans le camp de la défense du Cheikh. Selon des sources fiables, il est possible que Béthio Thioune soit jugé par contumace, si toutefois le juge ne renvoie pas le dossier. Car, le guide religieux serait «sérieusement malade» et ne pourrait pas comparaître. Mais tout dépend du juge. En tout cas, les avocats du guide des Thiantacounes détiennent un dossier médical qui pourrait changer la donne quant à la tenue du procès. 


6 avocats constitués par Béthio Thioune pour le tirer de cet épineux problème


Toujours dans le cadre du procès, l’interrogatoire des accusés va démarrer aujourd’hui. Ce sont ses coaccusés qui vont passer. Le juge va noter les avocats constitués pour chaque personne et s’il y en a un qui n’a pas encore d’avocat, un conseil sera commis pour lui aux frais de l’Etat. S’agissant de Cheikh Béthio Thioune, nos sources nous apprennent qu’il est programmé pour jeudi, mais avec sa maladie, il ne peut pas être à Mbour demain. Au moins 6 avocats sont constitués pour sa défense, sous la coordination de Me Ibrahima Mbengue. Pour le reste, il s’agit de Me Abdou Dialy Kane, Babacar Mbaye, Moustapha Dieng, Ciré Clédor Ly, Ousmane Sèye, Abdourahmane So dit Lénine. Ils auront la lourde tâche de tirer d’affaire le guide des Thiantacounes, dans ce dossier hyper compliqué. 
Une kyrielle d’infractions sont imputées au guide des Thiantacounes et ses coaccusés. Ils doivent, en effet, répondre des chefs de meurtre avec usage d’actes de barbarie, complicité desdits homicides aggravés et association de malfaiteurs, recel de cadavres, inhumation sans autorisation administrative, non dénonciation de crimes, détention d’arme sans autorisation et recel de malfaiteurs. Et, ils seront 20 accusés à répondre de ces chefs et certains risquent la peine avec perpétuité. 

Gawlo.net (Avec Les Échos)

Previous SUPPRESSION ENVISAGÉE DU POSTE DE PREMIER MINISTRE : Quand le temps joue en défaveur du gouvernement
Next MACKY SALL AUX DÉPUTÉS DE LA MAJORITÉ : "Le 3e mandat est un faux-débat. Je n'y pense même pas. J'ai déjà des engagements fermes en ce sens et je les respecterai"