PROSTITUTION JUVÉNILE A DAKAR : “Yeungoulène” cache un baisodrome de jeunes homosexuels

PROSTITUTION JUVÉNILE A DAKAR : “Yeungoulène” cache un baisodrome de jeunes homosexuels

La pêche a été bonne au niveau de la sûreté urbaine.Des «goordjigueen» sénégalais sont encore tombés dans les mailles de la police. Les poulains du commissaire Dramé ont réussi un bon coup.

Un certain D.Camara qui était recherché pour une affaire de scandale sexuel, viol, acte contre nature et détournement de mineur a reçu une plainte déposée par le nommé C.Mbaye. La victime âgé de 17 ans s’est rendue à la police avec sa tante et a révélé que le sieur D.Camara faisait des rapports sexuels par voie anale avec lui.Une enquête s’en est suivie et a permis de cueillir l’accuséchez lui à Pikine Tally Bou Makk. Ce dernier reconnaît les faits lors du procès-verbal et dénonce un certain E.H.Sakho .

Arrêté à son domicile à Golf Sud, le second supect a reconnu les faits qui lui sont reprochés, car il entretenait lui aussi des relations sexuels avec le mineur C.Mbaye.C’est son ami D.Camara qui l’avait présenté au jeune C.Mbaye.Ces retrouvailles se sont passées dans une célèbre boîte de nuit à Nord Foire.Les limiers ont aussi découvert dans cette enquête que la boîte de nuit était presque fréquentée par des mineurs qui avaient subi le même sort que leur ami.

Amenés par les sieurs D.Camara et E.H.Sakho qui leurs offraient de l’argent et des cadeaux en nature, il cédaient facilement.À noter que cette boîte est très prisée par les «goordjigueen» qui y fêtaient parfois des mariages entre eux.

Les accusés ont été finalement déférés hier au parquet du procureur.

Tags: Homosexuels

About Author