HAUSSE DU PRIX DU PAIN : Me Massokhna Kane renvoie boulangers et meuniers à leurs responsabilités


Sur une potentielle augmentation du prix du pain, Me Massokhna Kane estime que les boulangers ont tort. Selon lui, ces derniers ont des charges de gestion certes, mais ce n’est pas seulement sur la farine.

Toutefois, le président de Sos Consommateur dénonce la hausse annoncée du prix de la farine par les meuniers et exhorte l’État à prendre ses responsabilités, face à cette situation.

Des mesures conservatoires devraient être prises, d’après le dirigeant consumériste : «Lorsque le prix de la baguette de pain avait été fixé à 175 F, c’était sur la base du prix de la farine à 18 000 F. s’ils ont des problèmes de charge de gestion, c’est ailleurs, mais pas sur la farine. Donc là, ils n’ont qu’à publier la structure du prix, on verra bien qu’ils font toujours une marge bénéficiale.»

Me Massokhna n’hésite pas à pointé du doigt aussi l’entente illicite des meuniers concernant le prix du sac de la farine. «La deuxième chose, c’est que les meuniers ont fait une  entente pour augmenter le prix du sac de farine. Ils n’ont pas le droit ; on est dans un système de libre concurrence ; l’un peut vendre à 18 000 F, l’autre à 17 500 F. Quand on a fixé le prix à 175 F, on avait pris compte du prix du sac à 18 000 F, à l’époque. Pourquoi, quand il y a eu une baisse du prix de la farine à 16 000 ou 17 000 F, il n’y a pas eu baisse du prix du pain ? Maintenant que les meuniers ont fait une entente entre eux pour le remettre à 18 000 F, on ne peut pas rabattre cette hausse-là sur les consommateurs. C’est inadmissible».

Previous HADJI OUSSEYNOU DIOUF INVITE DE LA CAF : Les journalistes m'ont donné ce nom "Bad Boy", mais je suis un vrai "Aladji"
Next Nouveau gouvernement, suppression de la Primature, sa mise à l'écart, dauphinat... : Youssou Touré crache ses vérités