LES PIQUES DE L’AS DE CE VENDREDI


Al Sisi et Macky face à la presse, aujourd’hui
Le président de la République arabe d’Égypte Abdel Fattah Al Sisi est arrivé à Dakar hier jeudi en début d’après-midi. Le chef de l’Etat égyptien a été accueilli à l’aéroport militaire Léopold Sédar Senghor par son homologue sénégalais, Macky Sall. Abdel Fattah Al Sisi, Président en exercice de l’Union africaine (UA) effectue son séjour à Dakar jusqu’à vendredi. Avant son départ ce vendredi, le Président égyptien et Macky Sall feront face à la presse à 11 heures.

Barth, Macky, Amadou Ba et Diouf Sarr
Barthélémy Dias a salué hier la décision de Macky Sall de changer le portefeuille occupé jusque-là par Amadou Ba. Le maire de Mermoz-Sacré-Cœur conçoit une telle décision comme une sanction. Pour lui, cela traduit nettement que Macky Sall n’a pas gagné Dakar lors de la dernière présidentielle. A l’en croire, si c’était le cas, le chef de l’État aurait promu son ancien ministre des Finances qui a mouillé le maillot dans la capitale au lieu de le rétrograder au ministère des Affaires étrangères. Toutefois, Barth reconnait qu’Abdoulaye Diouf Sarr est le seul à gagner sa localité à Dakar lors du scrutin du 24 février dernier. «Il a bel et bien gagné à Yoff. Nous le félicitons parce que les documents que nous avons en notre possession montrent qu’il est victorieux dans cette partie de la capitale. Mais après Yoff, Macky Sall n’a gagné dans aucune autre localité», a-t-il martelé.

Saër Kébé tournage la page
A peine sorti de prison après quatre ans de détention, l’élève Saër Kébé veut se refaire une nouvelle vie. Même si le mal est fait, dit-il, l’élève en classe de terminale a tourné cette page sombre de sa vie. Maintenant, il se concentre sur son avenir. Il regrette le retard accusé dans les études, d’autant qu’il devait faire son master. Saër Kébé se résigne en soutenant que Dieu a voulu qu’il passe 4 ans en prison. Très content d’être innocenté du chef d’accusation d’apologie de terrorisme, Saër Kébé est en train de réfléchir sur comment passer l’examen du bac parce qu’il n’a pas pu réviser correctement en prison. Il envisage de rencontrer les autorités éducatives pour voir si elles pourraient l’aider à s’inscrire à la seconde session du Baccalauréat. Par ailleurs, Saër Kébé va se concerter avec ses avocats pour enclencher la procédure de son indemnisation.

La Coordination des Jeunes de la Médina
La Coordination des jeunes de l’Alliance pour la République (Apr) de la Médina n’en veut pas au Président Macky Sall qui a remercié tous les ministres originaires de la commune. Cependant, elle rend hommage aux ministres Seydou Guèye, Awa Marie Coll Seck, Pape Abdoulaye Seck, Maïmouna Ndoye Seck pour le travail accompli durant ce septennat. Les jeunes associent à ces remerciements le Directeur général des Impôts et Domaines (Dgid), Cheikh Ba. Par ailleurs, la Coordination appelle la direction de l’Apr à renforcer les responsables de la commune ainsi que l’ensemble des militants et partis alliés de Bby pour consolider la victoire acquise à la Médina. Les jeunes apéristes de la Médina invitent le leader de l’Apr à prendre en compte la pleine mesure des enjeux liés aux prochaines échéances électorales. La coordination renouvelle son soutien indéfectible au Président Macky Sall et promet de consolider la dynamique victorieuse qu’attendent les populations de la Médina aux prochaines élections locales.

Le PIT aux anges
Une séquence historique, assurément importante dans la vie nationale, vient de se conclure avec la formation du gouvernement. Le Parti de l’Indépendance et du Travail (Pit) remercie le président de la République pour la confiance renouvelée au parti par le choix de son secrétaire général comme membre du Gouvernement. Ainsi, Samba Sy et Cie affirment que l’engagement du Parti, à cet égard, aujourd’hui comme hier, n’a pas varié : agir pour plus de liberté, davantage de paix et de justice, plus de progrès partagés par les Sénégalaises et les Sénégalais. Par ailleurs, aux yeux du Pit, à travers le scrutin présidentiel, le peuple s’est, encore une fois, illustré, de la plus belle des manières, dans le concert des nations. Le Pit estime également que le Président Macky Sall a fini de forcer le respect par sa capacité de fédérer, sa sensibilité aux attentes et pulsions de son peuple, l’intelligence politique avec laquelle il a réussi à relever nombre de défis et d’embuches se dressant dans le cheminement démocratique du Sénégal, à une époque de grande complexité.

Hommage de Me Madické Niang à Momar Seyni Ndiaye
Me Madické Niang a perdu un ami. La disparition du journaliste Momar Seyni Ndiaye laisse une douleur intense et un sentiment de perte profonde au candidat de la dernière présidentielle. Selon Me Madické Niang, le défunt était une personne exceptionnelle qui a su marquer de façon indélébile le monde médiatique sénégalais. A l’en croire, Momar Seyni Ndiaye avait un sens de la réflexion et une qualité analytique sans faille. Selon l’ancien ministre des Affaires Etrangères, le journaliste a participé à sa manière à la consolidation de la démocratie sénégalaise par ses analyses et interventions pertinentes et objectives. Momar Seyni Ndiaye aura marqué, à ses yeux, toute une génération de journalistes qui ont trouvé en lui un modèle d’un grand professionnel des médias.

Révision des listes électorales lundi
Les opérations de révision des listes électorales redémarreront à partir du 14 avril et seront bouclées le 15 mai. C’est un responsable de Rewmi qui a publié cette information sur facebook. Joint au téléphone, un officiel du ministère de l’Intérieur semble ne pas être au courant. « On est prêt, on attendait juste l’aval du Gouvernement. Je pense qu’on va démarrer au mois de Mai». Cette période de révision ordinaire intervient à 8 mois des élections locales du 1er décembre prochain et à 4 mois du démarrage des fameux parrainages. En effet, comme lors de la présidentielle du 24 février dernier, il y aura le parrainage aux élections locales. Ainsi, cette opération permettra à ceux qui viennent d’avoir 18 ans et à ceux veulent faire des modifications d’aller s’inscrire pour obtenir la carte d’identité et d’électeur biométrique Cedeao.

Randonnée pédestre des amis de Lamine Diack
Les «Amis de Lamine Diack» organisent une randonnée pédestre pour vanter les mérites de l’ex-président de IAAF, présentement mis en examen en France pour corruption et surtout rappeler au monde et aux autorités que c’est une fierté nationale. Cette randonnée pédestre est prévue le 28 avril 2019 à l’honneur de cette icône nationale. Les «Amis de Lamine Diack» est un mouvement citoyen spontané qui s’est mobilisé dès le début des ennuis judicaires de l’ancien ministre des Sports sous Abdou Diouf. D’ailleurs, un point de presse est prévu aujourd’hui au stade Iba Mar Diop et sera animé par Abdoulaye Daigne. C’est ce dernier qui dirige le Comité d’initiative. On annonce la présence de plusieurs personnalités dont Malick Gakou, Fallilou Kane et Abdoulaye Makhtar Diop à cette marche qui prend départ au stade Iba Mar Diop.

Chute de El Bechir
Le Président soudanais a été renversé, hier jeudi 11 avril, par un coup d’État de l’armée après un soulèvement populaire de plusieurs mois. Aux dernières nouvelles, le désormais ex-Président a été arrêté et gardé dans un lieu sûr. Il est remplacé par un «Conseil militaire de transition». Omar El Bechir était au pouvoir depuis 30 ans au Soudan. Pour l’heure, ce n’est pas le régime qui tombe, mais l’homme qui l’incarnait depuis 1989. Reste à savoir si peuple va accepter une gestion transitoire du régime pour deux ans par les militaires. La révolte est partie de la hausse du prix du pain en décembre dernier.

KBR gagne un contrat Pré-FEED de Tortue Ahmeyim
British Petrolum (BP) a attribué un contrat d’ingénierie d’avant projet détaillé (Pré-FEED) à la filiale d’exploitation britannique de KBR pour les phases de développement 2 et 3 de son projet sénégalo-mauritanien Greater Tortue Ahmeyim LNG. Dans le cadre de l’accord, KBR, basé à Houston, fournira le soutien technique nécessaire à la mise en œuvre de ces deux prochaines phases. KBR avait déjà obtenu en août 2017, le contrat FEED pour la phase 1 du projet. Les deux prochaines phases permettront d’augmenter de manière significative la capacité de livraison de gaz supplémentaire à partir d’un système sous-marin en eau très profonde, connecté à des plateformes de traitement de gaz en eau moyenne. Le gaz sera ensuite transféré vers des installations de prétraitement et de GNL offshore situées au cœur de la phase 1. Le projet devrait permettre de produire 2,5 Mtpa de GNL à partir de 2022. Greater Tortue Ahmeyim est située à la frontière maritime entre le Sénégal et la Mauritanie. Les revenus tirés de son exploitation seront partagés à parts égales entre les deux pays.

Le Sudes/Esri exige une enquête pour situer les responsabilités
Le Syndicat unitaire et Démocratique des enseignants du Sénégal (Sudes/ESRI) se joint aux concerts de dénonciation des actes de vandalisme perpétrés par des étudiants au Rectorat. Les membres de ce syndicat exigent qu’une enquête soit diligentée pour situer les responsabilités et traduire devant le Conseil de discipline les étudiants auteurs des actes de vandalisme. Ils invitent les autorités étatiques à renforcer la sécurité à l’Université. Le syndicat regrette qu’au moment où des efforts immenses sont en train d’être faits pour restaurer un climat de confiance et un calendrier académique normal à travers différentes stratégies incluant l’organisation des assises de l’Université pour promouvoir davantage le dialogue social, les étudiants ont remis ça en rééditant des actes de vandalisme inouïs. Ces enseignants sont choqués par le comportement des étudiants, qui, après leurs forfaitures, ont tenu une assemblée générale pour se vanter de ce qui s’est passé avant de proférer des menaces contre les autorités académiques. Pour le Sudes, les seules revendications d’assainissement du campus social, de connexion au wifi et de paiement des bourses, ne sauraient justifier le recours à de tels actes de vandalisme encore moins de menaces à l’endroit des autorités académiques et sur le fonctionnement de l’institution universitaire. Toutefois, le Sudes appelle le gouvernement à accélérer les solutions qui avaient été envisagées après les événements du 15 mai 2018. Ils reconnaissent que des efforts restent à faire par l’Etat pour la résolution des nombreux problèmes de l’institution aggravés par la crise de mai 2018 accompagnée d’un drame.

Gawlo.net (L’As)

Previous ACCUSÉE D’AVOIR ATTAQUÉ ET SACCAGÉ LE BUREAU DU RECTEUR DE L’UGB : La Coordination des étudiants de Saint-Louis (Cesl) apporte sa part de vérité
Next Barth, Macky, Amadou Ba et Diouf Sarr