Côte d’Ivoire : Guillaume Soro a « pris la fuite »

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro a « pris la fuite »

Après avoir quitté la tête du parlement ivoirien, suite à des pressions des membres du RHDP unifié du président Alassane Ouattara, Soro guillaume a aussi tourné le dos à ce dernier. Dans des révélations chocs , il met en évidence les tares du gouvernement en place, dénonçant la mauvaise gestion du pouvoir par Ouattara son ancien allié. Au sein de l’exécutif, on accuse Soro de trop l’ouvrir ; ce qui évidemment, n’émousse pas les ardeurs de l’ex chef rebelle. Il y a quelques jours, des drones ont survolé la résidence privée de Guillaume Soro à Marcory résidentielle. Ce dernier a indiqué être espionné.

Après cet incident, l’ancien premier ministre ivoirien a effectué un voyage dans le nord de la Côte d’Ivoire, à  Dabakala, où il s’est retranché depuis. Malgré cet écart de distance avec la capitale, Soro a continué ses rencontres et ses pics à l’encontre de Ouattara. Toutefois, on se demandait pourquoi partir juste après l’incident des drones et beaucoup de questions se posaient autour de son retranchement dans un village du nord du pays. La réponse vient de tomber et c’est Soro lui-même qui l’a donné. « Franchement, moi j’ai pris la fuite », a tweeté l’ancien PAN. « S’agit-il d’une capitulation ou d’un repli stratégique pour mieux s’élancer pour 2020 ? », s’interroge le site Afrique sur 7. Une interrogation qui taraude l’esprit de tous les ivoiriens et dont les prochains jours apporteraient certainement la réponse.

Guillaume Soro a entamé une campagne de dénonciation des limites de la gestion du gouvernement Ouattara. Ceci, après sa démission de la tête du parlement et sa rupture de liens avec ses anciens alliés du RHDP. Retranché dans le nord de la Côte d’Ivoire, Soro rencontre les populations avec qui il s’entretient.

Categories: INTERNATIONAL
Tags: Guillaume, Soro

About Author