“Wakh tutti, job lou reuy”

“Wakh tutti, job lou reuy”

Il a ainsi tenu aux bourrasques en bouclant cinq ans au poste de Premier ministre de la République sous le septennat du président Macky Sall! Il faut être digne de confiance dans un pays d’intrigues pour réussir à tenir. Digne de confiance, mais également travailleur. Il a fait de l’action son bréviaire pour conduire la politique définie par celui qu’il appelle le boss. Aucune autre ambition que de servir son patron pour la réussite de sa politique. Quand cet homme à l’allure british, toujours bien habillé, se présentait à la Primature, personne ne pouvait parier sur sa longévité à cette station. Un inconnu sans marqueur politique. Les plus téméraires disaient qu’il allait être bouffé par les politiques ou du moins qu’il ne réussira pas à les contenir. C’est sa capacité de manager en terrain inconnu qui était en doute. On le présentait comme un taiseux voire trop poli pour être dans la mêlée. Face aux parlementaires pour son discours de politique générale, il réussit à séduire tout le monde par ses réponses pointues, son art de la répartie et bien entendu sa force de caractère. Il promit même de faire face aux parlementaires de façon régulière. Un leader venait de voir jour. Conciliant et conciliateur, il gagna des points dans le cœur des Sénégalais lors d’une prière de la Tabaski face à un Me Wade qui pria pour lui. Ça lui porta bonheur puisqu’il a été le Premier ministre de Macky qui a le plus duré à cette station, mais également qui a réussi à traduire en actes les projets phares du septennat. Moins de discours et plus de travail. Les jeunes gens auraient dit : » Wakh tuti, job lu beuri ». Et il en a fait sa philosophie. Il sait également contenir quand ça déborde. L’opposition ne dira pas le contraire. Il sait donner aussi des coups de façon stratégique. Sa plus grande victoire reste certainement la réélection de son candidat sans fracas. A la fin de ses cinq ans à la primature, on a pu découvrir un homme pragmatique, rigoureux, volontariste. Ce Mahammad Boun Abdallah Dionne -là est du pain béni pour le président Sall qui peut bien lui dire avec un grand sourire : « Good job, big brother ! ».

Gawlo.net (Madior SALLA)

Tags: Dionne, PM

About Author