Coup de Gueule : Le Mali, c’est nous !


Le Mali, c’est nous, c’est le Sénégal, c’est l’Afrique. N’eut été les tracées des frontières par le colon et les incompréhensions politiques, nos deux peuples ne feraient qu’un aujourd’hui. Normal donc que ce qui se passe dans ce pays voisin nous préoccupe et nous interpelle. En effet, 135 personnes de la communauté Peulhs ont été tuées samedi matin dans la zone de Bankass, près de la frontière avec le Burkina Faso, par des assaillants que plusieurs sources décrivent comme étant habillées en tenues de chasseurs traditionnels. Ce carnage vient encore montrer toute la bêtise humaine. Des pratiques qui ne devraient plus être de cours, surtout après le génocide Rwandais où plus de 800. 000 personnes ont été massacrées entre avril 1994 et juillet 1994. Au moment où les peuples appellent à l’unité du continent, ces actes participent à la division de l’Afrique. Nos pays ayant plus besoin de s’unir que de se désunir. Le massacre des peulhs restera une tache noire dans nos consciences. Il nous faut, tous, combattre ces pratiques barbares d’un autre âge. C’est peut- être tout le sens de l’appel de Bah Oury, le vice-président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (Ufdg), principal parti d’opposition, qui interpelle les Présidents sénégalais et guinéen sur la situation sécuritaire en Afrique de l’Ouest. Il a lancé son appel en réaction au massacre de plus de 100 peuls dans le centre du Mali. Tous debout pour mettre fin à ces assassinats immondes.

Gawlo.net (M. D.)

Previous DROIT DE RÉPONSE : Oulimata Dioum «Je suis honnête, je ne dois rien à personne»
Next Revue de presse rfm du 25 Mars 2019 avec Mamadou Mouhamed Ndiaye