Interdiction

Interdiction

Maguèye Marame Ndao assure que l’espace aérien sénégalais est sécurisé, dans la mesure où aucune compagnie ne peut le survoler avec un Boeing 737 Max, l’appareil du vol qui a crashé dans la capitale kenyane avec 157 morts, six minutes après son décollage. “Nous avons commencé par répertorier l’ensemble de la flotte concernée qui fréquente le Sénégal. C’est ainsi que nous avons pu noter que Turkish Airlines venait à Dakar avec ce type d’aéronef. Il y avait également Mauritania Airlines, Air Italie et une autre compagnie charter. Il faut noter que le risque n’existe plus parce que Turkish nous a notifié hier, avoir arrêté l’exploitation jusqu’à nouvel ordre de ces types d’aéronef. La Mauritanie vient également de le faire. Je suis même avec le directeur général de l’aviation civile de Mauritanie. Enfin, les trois autres compagnies aériennes européennes sont également frappées par cette mesure d’interdiction au niveau de l’Union européenne (Ue)”, a déclaré Maguèye Marame Ndao patron de l’aviation civile sénégalaise.

Gawlo.net (L’Obs)

TRANSPORT AÉRIEN : Le Sénégal ferme son ciel aux avions Boeing 737 Max

À l’instar de beaucoup de pays à travers le monde, le Sénégal a pris des mesures conservatoires pour sécuriser son espace aérien suite au crash de l’avion d’Ethiopian Airlines. L’assurance est du directeur général de l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (Anacim), Maguèye Maram Ndao, contacté IRadio. Il annonce d’ailleurs la tenue, vendredi prochain à Bissau où il se trouve actuellement, d’une réunion des ministres des Transports aériens des pays membres de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (Asecna) pour aborder la question.

Mais déjà, Maguèye Maram Ndao assure que l’espace aérien sénégalais est sécurisé dans la mesure où aucune compagnie ne peut le survoler avec un Boing 737 Max, l’appareil du vol qui a crashé dans la capitale kenyane.

Il dit : “Nous avons commencé par répertorier l’ensemble de la flotte concernée qui fréquente le Sénégal. C’est ainsi que nous avons pu noter que Turkish Airlines venait à Dakar avec ce type d’aéronef. Il y avait également Mauritania Airlines, Air Italie et une autre compagnie charter. Il faut noter que le risque n’existe plus parce que Turkish nous a notifiés hier avoir arrêté l’exploitation jusqu’à nouvel ordre de ces types d’aéronef. La Mauritanie vient également de le faire. Je suis même avec le directeur général de l’aviation civile de Mauritanie. Enfin, les trois autres compagnies aériennes européennes sont également frappées par cette mesure d’interdiction au niveau de l’Union européenne (Ue).”


Categories: ACTUALITÉS
Tags: Interdiction

About Author