CHEIKH FALL, PRÉSIDENT DU MOUVEMENT “TOUS DERRIÈRE IDY”, AVERTIT MACKY SALL : “Nous serons un million de personnes vendredi à la place de l’Obélisque”

CHEIKH FALL, PRÉSIDENT DU MOUVEMENT “TOUS DERRIÈRE IDY”, AVERTIT MACKY SALL : “Nous serons un million de personnes vendredi à la place de l’Obélisque”

L’opposition est visiblement décidée à faire face à Macky Sall, si jamais ce dernier fait le forcing pour passer au premier tour. En effet, le président du mouvement «Tous derrière Idy», Cheikh Fall, promet de regrouper un million de personnes à la place de l’obélisque, ce vendredi, «pour protester contre le forcing de Macky Sall». 



Que Macky Sall et Cie se le tiennent pour dit ! ceux qui soutiennent le candidat de la coalition «Idy2019» ne comptent point se laisser faire. Alors que de petites manifestations sont enregistrées à Dakar, le président du mouvement «Tous derrière Idy» promet de rassembler un million de personnes le vendredi à la place de l’obélisque. «Nous ne nous laisserons pas faire. Le déroulement de cette élection est une farce et cela nous fait régresser. Nous allons faire face à Macky Sall. Je demande à tous les Sénégalais et à tous les jeunes qui ont voté pour l’opposition de sortir vendredi, après la publication des résultats, pour protester et réclamer les chiffres exacts qui font que Macky Sall doit être au second tour», fait savoir Cheikh Fall. Ce dernier de poursuivre : «nous serons un million de jeunes à la place de l’obélisque vendredi. J’ai appris que Macky Sall a dit à ses ministres d’aller travailler tranquillement et que force restera à la loi. Ce qu’il ne sait pas, c’est que les forces de l’ordre sont des Sénégalais». Cheikh Fall accuse Farba Ngom d’avoir inscrit des jeunes et de leur avoir procuré des cartes d’électeurs, raison pour laquelle les résultats enregistrés par Macky Sall à Matam dépassent largement la population. Et de poursuivre : «je lance aussi un appel aux magistrats de la Commission de recensement des votes pour qu’ils prennent leurs responsabilités, car l’avenir de ce pays est entre leurs mains». Le président du mouvement «Tous derrière Idy» signale : «l’heure est grave, c’est maintenant que les magistrats doivent tout faire pour arrêter cette forfaiture, parce que Macky Sall ne pèse pas sur l’échiquier électoral plus de 50%». Et d’ajouter : «s’il a gagné en 2012, c’est parce que l’opposition l’a soutenu alors qu’aujourd’hui, le Ps est éclaté, Malick Gakou qui était à l’Afp qui l’avait soutenu n’est plus avec lui, de même la Ld débout ; alors, c’est impossible qu’il passe au premier tour». 
Pour finir, il demande au Conseil constitutionnel de faire son travail tout en respectant la volonté du peuple. 


Gawlo.net (Les Echos)

Categories: POLITIQUE
Tags: Idy

About Author