Amadou Ba : l’architecte de la reconquête de Dakar

Amadou Ba : l’architecte de la reconquête de Dakar

A Dakar, le Délégué régional, Amadou Ba, était chargé, en collaboration avec le candidat à la présidence Macky Sall, de définir la stratégie électorale gagnante. En outre, il avait pour tâche d’exécuter la stratégie convenue et d’œuvrer à l’atteinte des objectifs fixés à savoir le nombre de voix à gagner. Aujourd’hui, avec presque 50% des voix de l’électorat de Dakar, le pari est réussi. Et son score pèsera sans nul doute dans la victoire de Macky Sall au premier tour de cette élection présidentielle. 

Le Délégué régional de Dakar, Amadou Bâ en présence des imams et délégués des Parcelles assainies et de la certains membres de la coalition présidentielle a tenu à remercier tous les responsables qui ont œuvré pour la victoire de Bennoo à Dakar et un peu partout dans le Sénégal et dans la diaspora.

Devant une immense foule, Amadou Ba a confirmé le score a minima de 57%. qu’engrangerait son candidat Macky Sall. “Il y a beaucoup de bruit autour des résultats de la Présidentielle, mais qu’on se le tienne pour dit. Le Président Macky Sall gagne largement au premier tour” dixit Amadou Ba.

Mais s’il y a une victoire qui réjouit le Délégué régional de Dakar, c’est bien celle obtenue dans la capitale. “Je me réjouis de la victoire dans certaines parties du Sénégal et celle de la région de Dakar, mais je dois avouer que je suis plus satisfait de la victoire obtenue dans la commune des Parcelles qui est celle de tous les maillons de la chaîne politique de la localité. Le Président est à la fois fier et content de vous” dixit Amadou Ba avant de déclarer que “les fruits de l’engagement des Parcellois vont bientôt éclore avec la finition des travaux de leur stade dans un mois et que les financements destinés aux femmes seront revus à la hausse et Parcelles aura sa part du million d’emplois que le Président a promis à la jeunesse, non pas pour des considérations électoralistes, mais bien pour le plein épanouissement des potentiels demandeurs d’emploi“. Avant de finir, il a loué l’apport de l’épouse présidentielle pour son engagement dans la Reconquista de la capitale.

Dans plusieurs rencontres et meetings, le duo Amadou Ba/la Première dame a fait mouche. Si Amadou Ba a été nommé par le leader de Bennoo Bokk Yaakaar délégué régional pour piloter la campagne à Dakar, c’est parce qu’il en a les atouts et les compétences. L’activité d’Amadou Ba lors de cette campagne électorale s’est révélée dans les standards du bon professionnel politique : valorisation de l’expérience du terrain et pugnacité de la parole, investissements des médias. Pour assurer la victoire électorale de son candidat dans Dakar-la-Rebelle, il lui a fallu mijoter une simple recette : allier charisme, honnêteté, compétence et capacité à rassembler.

En bonne personnalité charismatique, il a su être capable de rassembler des électeurs issus de toutes les franges de la population autour des idées de son candidat en montrant qu’elles lui tiennent personnellement à cœur. La capacité à rassembler, c’est la première qualité d’Amadou Ba. Au-delà des clivages traditionnels de ses frères de partis trop occupés par des querelles de positionnement et des crêpages de chignons, il a su rassembler les apéristes, fédérer les énergies autour du projet consistant, cohérent Ligéyal Elëk du mentor Macky Sall. L’honnêteté, c’est-à-dire le courage de dire la vérité, c’est l’une des qualités essentielles du délégué régional de Dakar. En effet, contrairement à certains responsables d’états-majors politiques, Amadou Ba, l’argentier de l’Etat s’est abstenu de faire des promesses intenables à répétition en sachant pertinemment qu’elles sont irréalistes. La compétence, c’est l’autre qualité essentielle du patron apériste de Dakar. Il a su vendre le projet politique de son candidat en montrant la pertinence de ses propositions et sa capacité de les mettre en œuvre dans un timing bien défini.  

Avec l’apport conséquent de l’infatigable et dévouée Première dame, Amadou Ba a su créer ce fameux lien entre le candidat Macky et beaucoup d’indécis qui doutaient encore de lui. Ainsi il a réussi le tour de force de convaincre cette catégorie d’hommes et de femmes sans couleur politique et qui ont été décisifs dans la Reconquista de Dakar. Si le candidat Macky Sall a fait des percées significatives dans l’électorat de Dakar, c’est grâce à son délégué régional qui n’a ménagé aucun effort et aucun moyen logistique pour faire triompher sa coalition. Entre juillet 2017 et février 2019, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts et Amadou a fait progresser Macky.

Partout dans le département de Dakar voire dans la région, Macky est en tête par rapport aux autres candidats. Cela se traduit par l’effondrement du grenier électoral de Khalifa Sall surtout dans sa base de Grand-Yoff où il est devancé étonnamment. Le leader de Bennoo dont la coalition était aux environs de 34% lors des dernières législatives se retrouve avec cette présidentielle avec presque 50%. Ce qui constitue un véritable record. Il faut noter que les lieutenants d’Amadou Ba tels que Mame Mbaye Niang, Abdoulaye Diouf Sarr et Mamour Ba ont joué aussi un rôle capital dans la reconquête de la capitale sénégalaise. Dakar, la mère des bataille, Dakar-la-Rebelle, Dakar-la-Tour-inexpugnable est tombé dans l’escarcelle de Bennoo grâce à l’engagement sans faille de celui qui avait en charge de mener les troupes jusqu’à la victoire finale.

Gawlo.net (Madior SALLA)

Tags:

About Author