Cœur à prendre

Cœur à prendre

Ndakaaru, un cœur à prendre ? Hé oui, dans cette campagne électorale finissante, la capitale de Sunugaal, orpheline de son maire, embastillé pour une caisse d’avance utilisée de la même manière depuis Blaise Diagne, est courtisée par tous les états-majors. Mais, comme la belle n’est pas sensible aux ors et au clinquant, seul le discours du cœur, la communication qui porte l’espoir peut avoir un effet sur elle. Et même si, depuis plus de 2 ans, les coups de boutoir de prétendants plein aux as ébranlent ses convictions, Ndakaaru garde dans son cœur Khaf, une fidélité irriguée surtout par l’injustice dont ce dernier est la victime. Mais, pour cette présidentielle de dimanche, la consigne de l’ex maire appelant à soutenir un candidat, parmi d’autres de l’opposition, sera différemment suivie. Pour cette fois, il sera très difficile de savoir vers qui le cœur de la capitale balance. Quoi qu’il en soit, les candidats font les bouchées doubles pour remporter la palme. Niangal occupe la place, en attendant que ses contempteurs arrivent. Les deux prochains jours, mieux vaut ne pas trop circuler, car les artères vont être bouchées et les télescopages nombreux.

Gawlo.net : “Waa Ji” (Les Échos)

Categories: CHRONIQUE
Tags: nDAKAARU

About Author