Trois ans après sa mort : L’album de Oumar Bassoum sur le marché


Pour la préservation et la promotion du patrimoine musical du Sénégal, des bonnes volontés, mécènes et amis comme Pierre Rousseau, Cheikh Ngaïdo Ba, Alassane Cissé, Guissé Pène et Jules Guèye ont mutualisé leurs efforts pour produire l’album posthume de Oumar Bassoum, décédé le 15 mai 2015 à Dakar. Ces bonnes volontés, amis et mécènes ont lancé hier l’album de neuf titres intitulé Waalo et dont les recettes iront à la famille de Oumar Bassoum. Le lancement de cet album a été un moment de partage et de souvenir pour tous les artistes qui étaient présents à l’événement. Mais aussi une occasion pour les personnalités culturelles de saluer la contribution de Oumar Bassoum dans le développement de la culture au Sénégal. Cheikh Ngaïdo Ba, cinéaste, a ainsi invité les autorités de l’Etat à accélérer la mise en œuvre de la loi sur le mécénat d’entreprise pour que les artistes puissent en bénéficier. Cette loi dort dans les tiroirs de l’Assemblée nationale depuis 5 ans, précise-t-il. Cheikh Guissé du groupe Les frères Guissé, a profité de l’occasion pour lancer un appel aux animateurs des radios et télés en les exhortant à mettre plus souvent dans leurs sélections des musiques traditionnelles. Dans l’album Walo, on retrouve les titres Taara, Niaani, Saaraba, Yedakke, Galayaabé, Lagiya, Waalo, Mame Socé Ndiaye et Jaalo mbagn Codou.

Gawlo.net (Le Quotidien)

Previous CONTINUITÉ DES SERVICES DE L'ÉTAT PENDANT LA CAMPAGNE : Les bonnes résolutions de Macky Sall
Next Mamadou Diop