ABSENT DU PAYS DEPUIS PLUS D’UN AN: Wade boude la maison de Madické Niang, trouve une résidence à Fann Résidence et prépare son retour


Il a boudé la villa de Me Madické Niang, mais Me Abdoulaye Wade ne retournera pas à sa maison du Point E. Il reste à Fann Résidence, où il s’est trouvé une villa cossue, à quelques encablures de «Les Dents de la Mer» du défunt Président Léopold Sédar Senghor. Le patron du Pds sera précédé à Dakar par son épouse, qui va s’occuper du déménagement et de l’aménagement. Ce n’est qu’après qu’il va faire son grand come-back.  




C’est à croire que Me Abdoulaye Wade se plaît beaucoup au quartier Fann Résidence. En tout cas, il ne retournera pas à sa maison du Point E, après qu’il a boudé la maison de Me Madické Niang où il logeait depuis qu’il a perdu le pouvoir en 2012 et à chacun de ses séjours à Dakar. L’ancien chef de l’Etat (2000-2012), sur le point de revenir au bercail pour les besoins de la présidentielle du 24 février prochain, va retourner habiter dans le même quartier, pas loin de chez Madické Niang. En effet, le secrétaire général national du Pds a déjà trouvé un logement, «une grande demeure», précise-t-elle, à Fann Résidence, à côté de la résidence «Les dents de la mer» de l’ancien président de la République, Léopold Sédar Senghor (1960-1980). Notre interlocuteur, qui ne veut piper mot sur la date d’arrivée du «pape du Sopi», souligne cependant que ce dernier sera précédé par son épouse Viviane Wade, l’ancienne Première dame Viviane Wade. A son arrivée, elle va s’occuper du déménagement effectif et de l’aménagement de la résidence. Et c’est quand elle aura fini de tout régler que Wade va débarquer. Un retour qui devrait intervenir avant la campagne électorale. Sa présence va donner un coup de fouet aux troupes libérales engagées dans un bras de fer avec le pouvoir qui veut envoyer en prison leur candidat à la présidentielle, Karim Wade, une fois qu’il mettra les pieds au Sénégal.
C’est quand son ancien compagnon et responsable libéral, Me Madické Niang, a déclaré sa candidature à la présidentielle, que le patron du Pds a rompu avec lui. Une rupture qui l’a poussé à rendre la villa que son ancien ministre des Affaires étrangères lui avait prêtée. Ce dernier a d’ailleurs beaucoup insisté pour que Me Wade, qu’il continue de considérer comme son leader et son mentor, reste dans la demeure, mais en vain. 

Gawlo.net (Les Echos)

Previous Revue de presse iradio du 11 Janvier 2019
Next Main tendue de Aliou Sall: Malick Gackou préfère garder sa dignité, de patriotisme et son engagement