La position politique de Boun Khatab était connue de tous

La position politique de Boun Khatab était connue de tous

Le « Mouvement des voleurs », pardon des valeurs, du magistrat politicien Oumar Boun Khatab Sylla sera-t-il valorisé le 29 janvier prochain ?

En tous les cas, si l’Union des magistrats du Sénégal (Ums) n’aimerait même pas entendre le nom d’un « Mouvement »… de magistrat, « même en position de détachement », c’est également le point de vue de Boubacar Bâ du Forum du Justiciable qui demande au Conseil supérieur de la Magistrature (Cms) d’appliquer des sanctions disciplinaires à l’encontre du magistrat politicien, Oumar Boun Khatab Sylla pour avoir osé violer l’article 14 du Code des magistrats qui interdit à tout magistrat, même en position de détachement, l’adhésion à un quelconque parti politique et à toute manifestation politique.

Boubacar Bâ du Forum du Justiciable dit encourager l’Ums « qui a osé faire un communiqué pour dénoncer le comportement d’un des leurs qui aujourd’hui est en train de ternir l’image de la justice ».

Boubacar Ba fustige le fait que le magistrat a non seulement violé les dispositions de la loi précitée en adhérant à un parti politique mais pour aussi s’être permis de l’afficher publiquement. De ce fait, il invite « solennellement » le Conseil supérieur de la magistrature (Cms) à apporter des « sanctions idoines ».

Pour la bonne et simple raison que « quand un citoyen lambda viole la loi, des sanctions sont toujours appliquées. Donc si un magistrat viole les dispositions de l’article 14 du code des magistrats, nous demandons au Conseil supérieur de la magistrature d’apporter des sanctions.

Parce que ces genres de comportement ne garantissent pas l’indépendance de la justice. Aujourd’hui, nous, en tant que citoyens, ne sommes pas convaincus que si demain, nous lui confions un dossier politique à ce magistrat qui fait de la politique et adhère à un parti politique, il va garder toute son indépendance.

Je pense que c’est quelque chose d’une gravité extrême qu’il faut dénoncer et apporter des sanctions le plus rapidement possible ». M. Bâ demande à ce que le magistrat politicien soit rappelé à…l’ordre par le Conseil supérieur de la magistrature avec des sanctions disciplinaires

Categories: POLITIQUE
Tags: Boun

About Author