BECAYE MBAYE SUR LE COMBAT DU 13 JANVIER: «Balla Gaye 2 est le favori et est meilleur que Modou Lô…»Modou Lô va défier Balla Gaye le dimanche 13 janvier à l’Arène nationale, pour la revanche du siècle. Interrogé sur ce combat par lutte tv, Bécaye Mbaye, le célèbre chroniqueur de la lutte, a décrypté le duel sans langue de bois.


Sur ce duel qui sera leur deuxième confrontation, l’ancien présentateur de l’émission Bantamba pense que le Lion de Guédiawaye est le favori. «Pour ce choc, Balla Gaye 2 est favori, parce qu’il avait remporté le premier combat et jusqu’à preuve du contraire, moi personnellement je le considère comme favori. Mais que cela soit clair, un favori n’est pas forcément le meilleur», souligne Bécaye Mbaye, convaincu que le combat est rendu populaire par la rivalité qui existe entre leurs deux fiefs, Parcelles et Guédiawaye. Ce sont deux lutteurs, précise-t-il, qui ont fait leurs preuves dans l’arène, bien qu’ils n’aient plus le même âge que lors du premier combat. «Il faut qu’ils sachent qu’ils ne sont plus les mêmes. Ils font partie maintenant des grands de l’arène», ajoute Bécaye Mbaye.

«Modou Lô, je ne lui conseille pas de tenter de plier le combat»

Sur la préparation, Mbaye se dit satisfait du travail des deux lutteurs. «Ils sont tous les deux partis se préparer à l’étranger. L’un est allé en France, tandis que l’autre est parti en Espagne. Et apparemment, ils semblent afficher une forme extraordinaire», explique Bécaye Mbaye qui a tenu à mettre en garde le Roc des Parcelles Assainies. «Une chose est sûre, si Modou Lô veut aborder ce combat, comme lors de la première confrontation, ça ne vaut même pas la peine d’aller au stade. Il doit savoir que Balla Gaye 2 est meilleur que lui, quand il s’agit de plier le combat, Balla maîtrise mieux cette manière de lutter», explique Bécaye Mbaye, avant de poursuivre : «l’avantage de Modou Lô est qu’il fasse durer le combat, faire beaucoup de déplacements pour user son adversaire. Conserver sa façon de lutter. Mais tenter de plier le combat, je ne le conseille pas à Modou Lô en tout cas», affirme le communicateur traditionnel.


«Ce que Balla Gaye 2 a fait dans l’arène sera difficile à rééditer»

Ce dernier n’a pas tari d’éloges à l’endroit du fils de Double Less. «Ce que Balla Gaye 2 a fait dans l’arène, personne ne le fera. Il faut accepter la vérité. Il a terrassé dans un temps record les lutteurs les plus difficiles à battre dans l’arène. Et je pense que cela sera difficile à rééditer. C’est un grand champion, qui excelle en lutte pure. Un Balla Gaye 2 à sa meilleure forme, il sera difficile à battre», assure-t-il.

Gawlo.net (Les Echos)

Previous MAMAN DES JUMELLES SIAMOISES, DONT L'UNE A RENDU L'AME : Ndiémé Aïssatou Niang livre les difficultés vécues durant la grossesse
Next 09 Photos – L’histoire poignante de Marie Élise : rappelée à Dieu la veille de son mariage