LES PIQUES DE L’AS DE CE JEUDI

LES PIQUES DE L’AS DE CE JEUDI

Saer Kébé aurait tenté de se suicider

Saer Kébé, l’élève en classe de Terminale S, âgé de 21 ans à l’époque, à qui il est reproché d’avoir menacé l’ambassade des États-Unis à Dakar, par un post sur la page Facebook de la représentation diplomatique, observe depuis lundi(3 Décembre 2018) une grève de la faim. A l’instar des «Thiantacounes» et d’autres détenus, il proteste contre sa mise en détention préventive depuis fort longtemps. D’après un de ses proches, Saër Kebé a tenté de se suicider en cellule. D’après notre interlocuteur, il aurait tenté de se pendre à l’aide d’une corde. Toutefois, l’un de ses conseils Me Assane Dioma Ndiaye, joint par «L’As», dit ne pas être au courant de la tentative de suicide. Cependant, il renseigne que le jeune homme observe une grève de la faim depuis lundi dernier et que son père qui va lui rendre visite aujourd’hui va faire tout son possible pour le dissuader de continuer la diète, a-t-on appris. Pourtant, l’année dernière en novembre, il avait été annoncé que Saer Kébé pouvait rejoindre les siens. Me Ndiaye confirme que la défense de l’élève avait bel et bien reçu un avis relatif à une liberté provisoire mais le greffier leur a dit qu’il s’agissait d’une erreur. Cependant, il faut rappeler que le dossier est bouclé et il y a une ordonnance de renvoi devant la chambre criminelle mais l’audience tarde à être fixée. Pour rappel, Saer Kebe a été inculpé pour apologie du terrorisme, activités terroristes et association de malfaiteurs. Quelques jours après les attentats de Paris, il avait, sur le site de l’ambassade des Etats-Unis au Sénégal, proféré des menaces. Le jeune homme aurait appelé les musulmans à commettre des attentats contre les Américains et les ressortissants américains. Saër Kébé qui a séjourné dans les prisons de Mbour, Rebeuss et au Pavillon Spécial, est actuellement incarcéré à Maison d’arrêt et de correction du Cap Manuel. Nos tentatives de joindre l’administration pénitentiaire sont restées vaines.

Aida Mbacké écrouée

La jeune dame Aida Mbacké qui avait tué son mari en le brûlant a finalement été déféré devant Serigne Bassirou Gèye. Le procureur de la République l’a confié à un juge d’instruction qui s’est empressé de de la placer sous mandat de dépôt. C’est parti pour un long séjour à la Prison des femmes de Liberté 6 où Aïda Mbacké séjournera sans son bébé né au lendemain de son acte abominable contre son mari

Moustapha Diop encensé à l’Assemblée

S’il y a un ministre dont le passage devant les députés a marqué des esprits, c’est bien Moustapha Diop. Le ministre de l’Industrie et des Petites et moyennes a reçu tellement de fleurs que cela n’a pas échappé aux reporters qui l’ont souligné sur leurs pages Facebook. C’est que d’après eux, même l’opposition traditionnellement critique, a exprimé son satisfecit au ministre de l’Industrie et des Petites et moyennes Industries « pour le travail qu’il est en train d’accomplir avec compétence à la tête de ce département». A titre exemple, il souligne intervention de la parlementaire libérale Marie Sow. Au finish, le projet de budget du ministère de l’Industrie et de la Petite et moyenne industrie pour la gestion 2019, a été adopté comme lettre à la poste. Il est arrêté pour la gestion 2019, à la somme de 7.897.228.038 FCFA contre 6.402.673 160 FCFA en 2018, soit une hausse de 1.494.554.878 FCFA en valeur absolue et 23, 34 % en valeur relative.

Lutte contre l’insuffisance rénale

La situation des malades insuffisants rénaux intéresse le chef de l’Etat qui a évoqué la question hier en conseil des ministres. Faisant état du programme national de lutte contre l’insuffisance rénale et l’amélioration du système d’approvisionnement en produits pharmaceutiques, Macky Sall a instruit le Gouvernement à veiller à la prévention efficace de la maladie ainsi qu’à la prise en charge adéquate et gratuite des malades insuffisants rénaux dans les différents centres publics de dialyse implantés dans le pays. Il demande, par ailleurs, l’examen des modalités d’amélioration des procédures d’enregistrement des médicaments et d’approvisionnement du Sénégal en produits pharmaceutiques.

Le Sénégal mobilise 35,6 milliards F Cfa en Arabie saoudite

Le ministre de l’Économie, des Finances et du Plan, Amadou Ba a signé les 03 et 04 décembre 2 accords de financement d’un montant total de 61,5 millions de dollars US, soit 35,6 milliards de F Cfa. Le premier financement est du Fonds Saoudien de Développement (FSD) pour un montant de 11,5 millions de dollars US, soit 6,6 milliards de francs CFA. Il est destiné à la mise en œuvre du projet de réhabilitation et d’extension des casiers de la cuvette de Savoigne sur une superficie de 394 ha dans le cadre du Programme National d’Autosuffisance en Riz (PNAR). Quant au second, il est de la Société Islamique pour le Financement du Commerce International (ITFC), pour un montant de 50 millions de dollars US, soit 29 milliards de FCFA. Ce financement est destiné à la Sonacos pour la présente campagne de commercialisation de l’arachide.

Nouvelle ambassadrice de l’Union européenne

Le Sénégal va accueillir une nouvelle ambassadrice de l’Union européenne (UE). En fait, Mme Irène Mingasson a été accréditée en tant qu’Ambassadrice de l’Union européenne (UE) auprès du Sénégal. elle vient ainsi booster le partenariat entre l’Afrique et l’Union européenne qui a été renouvelé. Aussi, elle va renforcer les liens étroits entre le Sénégal et l’Union européenne. Mme Irène Mingasson ambitionne d’optimiser tous les stratégies et outils, du dialogue à la coopération technique, qui sont déployés au service de l’efficacité et l’exemplarité de ce partenariat multidimensionnel.

L’Afd soutient le Pse

Le ministre de l’Économie des Finances et du Plan a rencontré hier, le Directeur général de l’Agence Française de Développement (AFD) en perspective de la rencontre du Groupe Consultatif pour le financement du Plan d’Actions Prioritaires (PAP) II (2019-2023) du Plan Sénégal Émergent (PSE) prévu les 17 et 18 décembre, à Paris. Le Directeur Général de l’Afd a réaffirmé au ministre Amadou Ba le soutien de son institution au prochain PAP et sa participation à la réunion du Groupe Consultatif. Les deux autorités ont magnifié l’exemplarité de la coopération économique et financière franco-sénégalaise qui s’est traduite sur la première phase du PAP (2014- 2018) du PSE par la concrétisation à hauteur de 1 000 milliards de FCFA des engagements financiers de la France. La coopération française s’était engagée pour 282 milliards FCFA, soit un taux de concrétisation de 355%.

Mame Cheikh Lo tire deux coups

Le 2 décembre dernier à Yarakh, Mame Cheikh Lo a déversé sa rage sur son cousin en détruisant ses biens et en usant de son arme. Cheikh Lo gérait l’entrepôt de son oncle, mais son cousin Mame Cheikh Lo ne voulait pas qu’il en soit le gestionnaire. Ce dernier est venu à l’entrepôt pour lui intimer l’ordre d’arrêter le déchargement de la marchandise. Suite à son refus, le prévenu a sorti une arme à feu et a tiré deux coups de feu en l’air. Il s’en est suivi une bagarre entre les deux Cheikh. Très en colère, le prévenu Mame Cheikh Lo a cassé le véhicule du plaignant avant de prendre la clé des champs. Pour laver son honneur, Cheikh Lo porte plainte et son cousin a été appréhendé par la gendarmerie de Hann. Mais, ce dernier a nié les faits qui lui sont reprochés. Les informations recueillies par les enquêteurs sur les lieux attestent que le prévenu a usé de son arme. Le maitre des poursuites estime que le prévenu pouvait causer une mort d’homme. «On est dans un pays de droit et rien ne se règle par la force», indique le parquet qui juge que les faits ne souffrent d’aucun doute. C’est pourquoi, il a requis trois mois ferme en plus d’une amende de 100.000 francs. Pour la défense, ce dossier est une affaire familiale. Délibéré au 7 décembre prochain.

Mimi Touré, mandataire de Macky

La mouvance présidentielle est fin prête pour le dépôt du parrainage. Accompagnée de Benoit Sambou, Me Oumar Youm, Abdou Aziz Mbaye, Abdourahmane Ndiaye, Aminata Touré, patronne du pôle parrainage de Benno s’est rendue hier au Conseil Constitutionnel pour déposer la lettre du candidat Macky Sall désignant Aminata Touré comme son mandataire. Mimi Touré a déposé aussi officiellement le nom de la coalition qui a investi le candidat Macky Sall, notamment Benno Bokk Yaakaar ainsi que les couleurs choisies, marron-beige et la tête du cheval.

Évaluation du Service civique national et de l’Asp

Le président de la République a profité de la célébration, hier, de la journée internationale du Volontariat pour demander au Premier ministre d’évaluer l’action du Service civique national, depuis sa création en 1998, et de l’Agence de Sécurité de Proximité, 5 ans après son lancement en 2013. Dans le même sens, il rappelle au Gouvernement l’importance de préparer la mise en œuvre d’une Stratégie nationale de développement du Volontariat ainsi que l’impératif de faire adopter, dans les meilleurs délais, le projet de loi d’orientation sur le Volontariat national. Le Président Sall loue le rôle fondamental du volontariat dans l’accélération de la mise en œuvre de sa vision d’un Sénégal Émergent et adresse ses félicitations aux volontaires nationaux et internationaux qui travaillent aux côtés des populations et des pouvoirs publics, afin d’améliorer dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’agriculture et du développement communautaire, les conditions de vie des populations.

Projet d’Hippodrome national moderne

Le chef de l’État a affiché son ambition pour la filière équine. En conseil des ministres hier, Macky Sall a demandé au Gouvernement d’accorder une attention particulière à la filière équine et de la consolider. Il veut le renforcement des ressources et le rayonnement international du Haras National implanté à Kébémer. En sus, le Président Sall invite le Premier ministre Mohammad Boun Abdallah Dionne et son équipe à développer la coopération avec des pays de référence en la matière et d’étudier la faisabilité d’un Projet d’Hippodrome national moderne pour accompagner l’amélioration de la race chevaline et l’exploitation optimale du potentiel des courses hippiques. Aussi, il a adressé ses félicitations au ministre de l’Élevage, Aminata Mbengue Ndiaye et l’ensemble des éleveurs du Sénégal pour la qualité du travail accompli pour l’éradication de la mouche tsétsé dans la zone des Niayes, vecteur de la trypanosomiase et de la maladie du sommeil chez l’homme

10 ans de BEM Dakar

Bordeaux Management School (BEM-Dakar) fête ses 10 ans. Ce sera, ce samedi décembre 2018, à partir de 10 heures au Centre International de Conférences Abdou Diouf (Cicad) à Diamniadio. L’évènement coïncide également avec la cérémonie de sortie de la quatrième promotion de l’institution, avec SEDIMA comme parrain. Ce sera un événement majeur dans l’histoire de l’enseignement supérieur privé au Sénégal. BEM Dakar, créé et managé par Dr Pape Madické Diop, son Président Directeur Général, a réussi en peu de temps, à s’imposer comme un acteur incontournable de l’enseignement supérieur en Afrique en proposant une offre de formation diversifiée et qualitative.

13e plan d’actions des inspecteurs de l’Éducation

Les inspecteurs de l’Éducation engagent le bras de fer contre le gouvernement à la suite de la ponction opérée sur leurs salaires à la fin du mois de novembre. Ils déroulent le 13e plan d’actions qui va sans doute impacter de manière négative le système éducatif. Le plan d’action s’achève le 28 décembre. Les inspecteurs de l’Éducation ont décidé de boycotter toutes les activités liées aux projets et programmes en cours. En plus, ils observent une grève totale tous les mercredi, jeudi et vendredi jusqu’au 28 décembre. Durcissant le ton, le secrétaire général national du Siens, El Cantara Sarr annonce le gel des examens professionnels du préscolaire au secondaire ainsi que les supervisions des cellules d’animation pédagogique. A l’en croire, les inspecteurs restent debout, malgré les intimidations et tentatives vaines de neutralisation.

 

 

 

 

Gawlo.net (L’As)

Categories: POTINS D'ICONE
Tags: de, Les, Piques, «LAS» ?

About Author