LANCEMENT DE LA RÉVISION DES CONDITIONS TARIFAIRES DE SENELEC : Les consommateurs plaident l’harmonisation des prix

LANCEMENT DE LA RÉVISION DES CONDITIONS TARIFAIRES DE SENELEC : Les consommateurs plaident l’harmonisation des prix
La Commission de régulation du secteur de l’électricité (Crse) a procédé, ce mercredi 5 décembre 2018, au lancement de l’atelier de la révision des conditions tarifaires de la Senelec. Invitées à la rencontre, les associations de défense des consommateurs ont plaidé pour une harmonisation des prix entre les viles et le monde rural.
La révision des conditions tarifaires a pour objectif de permettre à la Senelec de mettre en place une formulation de nouvelles conditions tarifaires avant la fin de l’année 2019. Dans ce dessein, la Commission de régulation du secteur de l’énergie (Crse) a lancé la révision des conditions tarifaires de Senelec pour la période 2020-2022. La rencontre, présidée par la directrice de cabinet du ministre du Pétrole et de l’Énergie, en présence du directeur général de la Senelec et du président de la Crse, est marquée par la publication du calendrier qui précise, pour chacun des acteurs concernés, les actions à mener pour arriver à la formulation de nouvelles conditions tarifaires.
Les associations de défense des consommateurs, invitées à la rencontre, n’ont pas manqué de solliciter la baisse des prix de l’électricité. Elles ont également fait un plaidoyer pour la suppression des frais pour le payement de factures en ligne ainsi que pour l’harmonisation des prix entre l’offre de la Senelec dans les villes et celles des concessionnaires qui assurent la distribution de l’électricité dans le monde rural.
En effet, le système de distribution électrique sénégalais a opéré une distinction entre le monde rural et le monde urbain. Ainsi, les consommateurs du monde rural fournis par des concessionnaires, ont des tarifs plus élevés.
Cependant, pour Mouhamadou Makhtar Cissé, Dg de la Senelec, la société travaille pour corriger cette inégalité. Elle va améliorer les normes de qualité et faciliter l’extension du service en zones rurale et péri-urbaine pour la période 2020-2022. « La Senelec vise également à investir davantage pour garantir aux consommateurs une offre de qualité à moins coût, a déclaré le directeur de la Senelec ».
La directrice de cabinet du ministre en charge de l’Énergie e également tenu à rassurer les représentants des consommateurs, en précisant que l’objectif fixé est d’assurer « une disponibilité de l’énergie à bas coût, en quantité, en qualité et garantir le droit des consommateurs ».
Les nouvelles conditions tarifaires entreront en vigueur le 1er janvier 2020 et devront être publiées au plus tard à la fin de l’année 2019.
Gawlo.net (Enquête+)
Tags: Cissé, Makhtar

About Author