Diouf contre une 100e sélection pour Henry Camara : «C’est du folklore, une sélection on doit la mériter»

Diouf contre une 100e sélection pour Henry Camara : «C’est du folklore, une sélection on doit la mériter»
El Hadji Diouf est contre une 100esélection de Henry Camara avec le Sénégal. Alors que des voix se sont élevées pour aider l’ancien joueur sénégalais le plus capé à obtenir une centième sélection, Dioufy pense que c’est du folklore. Il a fait cette déclaration dans ses chroniques de sport sur la page Facebook de «T’es de Dakar».

C’est une lapalissade de dire que El Hadji Diouf n’a pas sa langue dans sa poche. L’ancien capitaine des Lions est contre le fait qu’on accorde une 100esélection à son partenaire d’attaque, Henry Camara, retraité depuis quelques mois. «Une sélection, on doit la mériter. Avec tout le respect que je lui dois, on doit l’amener à être entraineur des attaquants. Lui donner une centième sélection pour faire quoi. C’est du folklore», a pesté El Hadji Diouf. Pour l’ancien capitaine des Lions, Henry Camara a tout donné pour le Sénégal, mais il a fait son temps. Maintenant, il serait plus judiciable de le mettre dans le staff technique des Lions. «Il doit intégrer le staff technique pour qu’il entraine les attaquants qui ont du mal à marquer des buts. Comme Thiery Henry l’a fait avec la Belgique».

«Sadio Mané ne doit pas trop écouter les critiques»

Interpelé sur les pleurs de Sadio Mané au stade de Bata, après la victoire du Sénégal contre la Guinée Équatoriale, l’ancien joueur de Liverpool a dit avoir de la peine pour son petit-frère. «Les pleurs de Sadio Mané ne m’ont pas plu. Un joueur comme Sadio, avec tout le talent qu’il a, doit plus nous procurer du plaisir. On a envie de le voir rigoler sur un terrain de football», explique El Hadji Diouf avant de poursuivre : «peut-être qu’il ne se retrouve pas dans cette équipe du Sénégal. C’est à l’entraineur de le mettre à l’aise ou à la fédération». El Hadji Diouf invite en outre l’enfant de Bambaly à ne pas accorder d’importance aux critiques dont il fait l’objet avec le Sénégal. «Il ne doit pas trop écouter les critiques. Moi j’ai été critiqué, mais j’ai fait abstraction de ça pour faire gagner l’équipe, pour le Sénégal». Pour Dioufy, que nul n’est prophète chez lui. «Sadio, je lui conseille d’être fort. Il a du talent et le montre bien à Liverpool. Il n’est Ballon d’or sénégalais pour rien et je sais qu’il peut remporter le Ballon d’or africain».

«Je veux devenir directeur sportif ou manager général»

Pour sa reconversion qui tarde, El Hadji Diouf a laissé entendre qu’il veut devenir directeur sportif ou manager général d’un club de football. Il a fait cette révélation dans une sortie intitulée les chroniques Sports d’El Hadji Diouf. «Cela ne m’intéresse pas d’entrainer une équipe de football. J’ai tellement donné de plaisir sur un terrain de football que mon rôle aujourd’hui, si je dois évoluer dans le football, ça sera comme directeur sportif. Je suis plus dans le management que dans la pratique», révèle Diouf, qui ne crache pas aussi sur un poste d’adjoint. «Je peux toujours aider en étant sur un banc comme adjoint, mais pas plus».

Gawlo.net (Les Echos)
Categories: A LA UNE, SPORT
Tags: Dioufy

About Author