CHEIKH MAHI CISSE, SERIGNE PAPE MALICK SY : Ces nouvelles voix de la Tidianiyya

CHEIKH MAHI CISSE, SERIGNE PAPE MALICK SY : Ces nouvelles voix de la Tidianiyya
Si le porte-parole des mourides Serigne Bass Abdou Khadre est bien installé maintenant parce qu’ayant servi trois khalifes généraux de Touba, Cheikh Mahi Cissé et Serigne Pape Malick Sy, quant à eux, font leur baptême de feu dans cette fonction.
 
La communication est devenue une donnée importante pour être laissée en rade. Surtout dans un contexte où l’islam, à tort ou à raison, divise. Au Sénégal pour parer à toutes les éventualités et éviter certains dérapages, les foyers religieux s’organisent de plus en plus afin de parler d’une seule et même voix. C’est le Cas à Tivaouane et à Médina Baye, deux villes connues pour leur rôle crucial dans la vulgarisation de l’Islam et de la tarikha Tidiane.  Et c’est à Serigne Pape Malick Sy et Cheikh Mahi Cissé qu’incombe la lourde mission de parler au nom de l’islam et de la confrérie fondée par Cheikh Ahmath Tidiane.
 
SERIGNE PAPE MALICK SY : LE « FILS SPIRITUEL » DE SERIGNE CHEIKH TIDIANE SY AL MAKHTOUM
Son style vestimentaire, sa gestuelle, sa manière de parler illustrent  suffisamment l’admiration qu’il avait pour son frère et « père spirituel », Serigne Cheikh Tidiane Sy Al Makhtoum, ancien khalife général des Tidianes. Depuis l’intronisation de Serigne Mbaye Sy Mansour comme khalife général, Serigne Pape Malick Sy est le nouveau porte-parole de la famille Sy de Tivaouane. Il est le benjamin de la famille du premier khalife de El Hadji Malick Sy : Seydi Khalifa Ababacar Sy. Serigne Pape Malick Sy a grandi sous l’ombre de son père Serigne Babacar Sy qui nourrissait pour l’enfant attachant qu’il était, une affection et un paternalisme sans faille. Bras droit et ami de « Al Makhtoum » qu’il décrit comme « sa source de grâce », il fait partie des fondateurs du mouvement Moustarchidine wal Moustachidate. Éloquent, il brille par sa maitrise des principes islamiques et son aptitude à cerner l’évolution de la société sénégalaise. Très au fait des questions politiques, le chef religieux avait soutenu lors de la Ziarra de 2016 que « c’est insensé de dire qu’un marabout ne doit pas parler de politique. Ceux qui le disent ont tort. Le marabout n’est-il pas un citoyen qui à son extrait de naissance et qui paie ses impôts comme tous les autres? Tout est une question de responsabilité et le fait d’être marabout n’est pas une raison pour ne pas prendre soin des exigences temporelles », déclare-t-il. Parlant de son Père Serigne Ababacar Sy, le nouveau porte-parole, qui a  fait plusieurs fois la prison pour ses activités politiques, soutenait : « Quand il partait voter, il portait des habits sobres pour que les gens sachent que c’est le citoyen simple qui votait ». Iconoclaste, Serigne Pape Malick Sy est monogame et père de deux filles. Et en le nommant porte-parole de la famille, Tivaouane peut être sûr que « la voix » est autorisée parce qu’il a été bien formé par son vénéré grand frère Serigne Cheikh « l’intellectuel organique de la classe maraboutique », comme le surnomme la brillante sociologue Fatou Sow Sarr.
CHEIKH MAHI CISSE, « LE PETIT FILS DE SON GRAND-PÈRE »
Il incarne tout ce que son grand-père Cheikh Al Islam Baye Niasse voulait pour ses disciples. Brillant, éloquent, rigoureux dans la transmission du savoir, soufi jusqu’au bout des ongles, le nouveau porte-parole de Médina Baye est le modèle de tous les jeunes disciples de Baye Niasse. Cheikh Mouhamadoul Mahi Aliou Cissé est né à Médina Baye de Serigne Aliou Cissé (premier khalife de Baye Niass, premier imam de la mosquée de Médina Baye) et Fatimatou Zahra Niass (Fille aînée de Baye Niass). A l’âge 12 ans, il réussit à avoir une parfaite maîtrise du coran sous la supervision d’un érudit mauritanien, Abdallah Ould Rabbani. Après s’être donné intensivement à l’apprentissage de toutes les disciplines enseignées dans ses écoles à Médina Baye et avec l’accord de son père, il séjourne en Égypte pour poursuivre son éducation. Il obtient une licence en Lettres des études Islamique et de la littérature arabe à l’Université Al- Azhar du Caire. Petit frère de l’ancien imam de Médina  Baye, imam Assane Cissé, Cheikh Mahi Cissé est le directeur des Études de L’Institut Islamique Africain Américain (IIAA) en Afrique, une organisation internationale non gouvernementale reconnue par les nations Unies et fondée par son grand frère, Cheikh Imam Hassan Aliou Cissé.
Fervent guide spirituel dont l’enseignement et le style de vie reflètent exactement le coran et la vie du Prophète Mouhamad (P.S.L), Cheikh Mahi Cissé voyage à travers le monde pour propager l’islam et la tarkha Tidiane. Maitrisant parfaitement l’anglais, il anime des conférences aux États Unis, en Indonésie et au Nigéria où plusieurs personnes se sont converties à l’Islam grâce à ses prêches. Connu et reconnu pour son  ascétisme, Cheikh Mahi Cissé est très écouté à Medina Baye. Même si sa nouvelle fonction ne sera pas une sinécure, le frère de l’actuel imam de Médina Baye Cheikh Tidiane Cissé est sûr d’avoir le soutien des disciples de Baye Niasse, car il est adulé par ces derniers.
Gawlo.net (L’As)
Categories: ACTUALITÉS
Tags: Porte-parole

About Author