MBAYE GUEYE SUR LA REVANCHE DU 1ER JANVIER : «Si Modou Lô attaque Balla Gaye 2, il va lutter à contre-courant»

MBAYE GUEYE SUR LA REVANCHE DU 1ER JANVIER : «Si Modou Lô attaque Balla Gaye 2, il va lutter à contre-courant»

Qu’on l’aime ou pas, Mbaye Guèye n’a pas sa langue dans sa poche. Le premier Tigre de Fass a abordé la revanche entre Balla Gaye et Modou Lô pour souligner que ce sera une opposition de style. A l’en croire, Balla Gaye doit attaquer son adversaire pour s’en sortir, alors que Modou Lo doit lutter à distance.

Pour démarrer, Mbaye Guèye se penche sur l’état de forme des deux lutteurs. «Ils respirent une grande forme, même si à mon avis, ils ne sont pas encore au top. Je crois qu’ils sont à 80% de leur état physique», a expliqué le premier Tigre de Fass sur Senegal7.

«Modou Lô, un lutteur bizarre, difficile à cerner»
Passant à la loupe le Lion de Guédiawaye, le grand-frère de Tapha Guèye souligne qu’il a vu des muscles saillants lors des face à face, mais assure qu’il n’est pas encore à son meilleur niveau. Mais cela peut évoluer d’ici janvier, car il reste du temps. Quant à Modou Lô, l’ancien Tigre de Fass assure que c’est un lutteur qu’on ne peut pas cerner. «Il est imprévisible (fooko natt rek weesu nako). Il est bizarre», lance-t-il. Au sujet de la préparation de Balla Gaye 2 à l’Inseps de Paris, Mbaye Guèye appelle à plus de compréhension. A l’en croire, les lutteurs partent à l’étranger pour acquérir de nouvelles connaissances. D’autant plus que Balla Gaye 2 a des lacunes dans la frappe et dans la vivacité.

«Balla Gaye 2 a des lacunes dans la frappe et manque de vivacité»
Convaincu que les deux grands rivaux partent à chances égales, Mbaye Guèye souligne que pour Balla Gaye 2, son avantage dans ce duel est de livrer un combat rapproché. «Comme en 2010, il avait attaqué son adversaire qui a riposté avant qu’il ne déclenche une action. C’est ce qu’il doit faire», dit-il. Pour Modou Lo, l’ancienne terreur des arènes lui conseille de lutter à distance. «Il doit attendre son adversaire pour le battre. Il doit éviter de lutter à contretemps et ramer à contre-courant», dit-il avant de poursuivre : «Si Balla Gaye doit attaquer, qu’il le fasse, si Modou doit attendre, qu’il le fasse aussi. Mais s’il décide d’attaquer alors que ce n’est pas le bon moment, il va lutter à contre-courant».

«Eumeu Sène, Boy Niang, des lutteurs qui ont choisi la neutralité par peur du Cng»
Ce chapitre clos, Mbaye Guèye en ouvre un autre et c’est pour critiquer les lutteurs qui refusent de se mouiller dans la croisade contre le Cng. Citant en exemple Boy Niang et le roi des arènes, Eumeu Sène, Mbaye Guèye indique : «Boy Niang et Eumeu Sène ont peur du Cng. Ils croient qu’ils ne vont plus avoir de combat. Ils doivent prendre leur responsabilité et défendre leurs intérêts comme leurs collègues, cela ne leur coûte rien». Alioune Sarr et ses hommes en ont pris pour leur grade. «Ce que le Cng n’a pu faire durant 24 ans, il ne pourra pas le faire en quatre ans. Le Cng, son point fort, c’est juste faire des ponctions sur les cachets, pour le reste, ils ne sont bons à rien», peste-t-il.

Gawlo.net (Les Echos)
Tags: Guèye, MBAYE

About Author