LES PIQUES DE L’AS DE CE VENDREDI

LES PIQUES DE L’AS DE CE VENDREDI

Aliou Dia gagne son procès contre Mor Maty Sarr

La Cour Suprême a tranché en faveur d4Aliou Dia, porte-parole du khalife de Mbeuleukhé, dans l’affaire qui l’oppose à l’homme d’affaire Mor Maty Sarr qui se réclame coordonnateur du Khalife. En effet Mor Maty Sarr avait porté plainte contre des jeunes de Mbeuleukhé et Aliou Dia pour diffamation suite à leur sortie médiatique au cours de laquelle ils l’invitent à cesser de se mêler des affaires du Khalife. Mor Maty Sarr avait gagné le procès en première instance et Aliou Dia était condamné à payer une amende de 2 millions au plaignant. Le verdict a été confirmé en appel. Il y a eu un renversement de situation, car la Cour Suprême à son audience du 13 septembre, présidée par le juge Amadou Baal, a cassé et annulé l’arrêt de la Cour d’Appel. Le juge Baal motive sa décision par le fait que la Cour d’Appel n’a pas assez «caractérisé  le délit résultant de l’article 258 du Code pénal qui pose un élément intentionnel très fort dans la mise en oeuvre de l’infraction». En outre, la Cour Suprême souligne qu’Aliou Dia n’a pas reçu la sommation interpellative ayant servi de mise en demeure et puis il n’a point affirmé les propos jugés diffamatoires. Ignorant sûrement le verdict de la Cour Suprême, Mor Maty Sarr avait envoyé avant-hier un huissier chez Aliou Dia pour le sommer de payer les 2 millions Fcfa d’amende.

Daouda Dia dépose 22.178 signatures

Le coordonnateur départemental de l’Apr à Kanel est en train de remplir sa part du contrat en vue du parrainage de la candidature du Président Macky Sall. Le député et questeur de l’Assemblée nationale, Daouda Dia, a déposé 22.178 signatures. Il s’agit juste d’un premier jet de dépôt, car d’autres signatures vont suivre bientôt, a annoncé le questeur, qui était accompagné de plusieurs responsables, après avoir déposé son lot auprès d’Abdoul Aziz Mbaye. En effet ses équipes déployées à travers le département de Kanel sont en train de poursuivre la collecte des signatures.

Ousmane Sonko chez l’Archevêque de Dakar

Le leader de Pastef entreprend des tournées auprès des familles religieuses depuis la parution de son livre programme. Hier, M. Sonko a rendu visite à l’Archevêque de Dakar, Mgr Benjamin Ndiaye qui lui a accordé de son précieux temps pour des échanges profonds et instructifs sur la situation du pays. Ousmane Sonko en a profité pour souhaiter une bonne fête de Toussaint à toute la communauté catholique.

Synergie chrétienne et citoyenne se mobilise

Dans le cadre de la célébration de la Toussaint hier, l’association Synergie chrétienne et citoyenne (SCC) dirigée par Mme Jeannette Mancel Diouf a mobilisé des camions citernes d’eau qu’elle a mis à la disposition des cimetières de Bel Air et de Saint Lazare pour faciliter leur nettoyage. Jeannette Mancel Diouf et ses collaborateurs ont faire ce geste grâce à l’appui de la Sones et de la Sde. En plus de cela, SCC a apporté une aide précieuse aux fidèles venus se recueillir et prier pour le repos de l’âme de leurs disparus en leur distribuant des packs d’eau pour qu’ils se désaltèrent en cette période de forte chaleur. Les responsables des cimetières ainsi que les fidèles ont fortement magnifié cette action hautement symbolique. Ils souhaitent que cette initiative, première du genre, soit perpétuée à l’occasion des prochaines éditions.

«And Gueusseum» appelle au boycott intégral du PEV

L’Alliance des syndicats autonomes de la Santé (Asas) entame une nouvelle forme de lutte. En plus des grèves, les travailleurs de la santé et de l’Action sociale appellent au boycott du Programme élargi de Vaccination (PEV) incluant le nouvel antigène contre le cancer du col (PVH). Le président de l’Asas Mballo Dia Thiam demande aux travailleurs de la santé de respecter les mots d’ordre, seul gage de succès de leur lutte. A l’en croire, le dénuement dans lequel se meurt le secteur de la santé et de l’action sociale, caractérisé par l’absence quasi-totale de soins, de données sanitaires complètes et fiables et bientôt de vaccinations, devrait préoccuper un gouvernement respectueux des accords réalistes et réalisables qu’il a signés. Aussi, les blouses blanches sollicitent l’arbitrage du président de la République pour le respect du parallélisme des formes et l’équité dans l’utilisation des 2,700 milliards Fcfa de la Loi des finances rectificative (Lfr) 2018 destinés aux salaires et indemnités du ministère de la Santé et de l’Action Sociale (MSAS), pour une paix sociale. Il faut rappeler que «And Gueusseum» déroule son 14e plan d’actions.

Une forte délégation de Macky Sall chez Kara

C’était un ballet d’autorités hier chez Cheikh Ahmadou Kara Mbacké Noreyni à Darou Moukhty, à l’occasion de la journée de prières dédiée à la mémoire de sa mère Sokhna Mame Fatou Diouf. Une forte délégation du président de la République, conduite par ministre de l’Environnement Mame Thierno Niang et composée du ministre Abdou Ndéné Sall, du député Abdou Mbow, de l’envoyée spéciale du Président, Aminata Touré, du médiateur de la République Alioune Badara Cissé, a pris part à la séance de lecture du coran et de déclamations de Xassaïdes. Il y avait aussi le promoteur Gaston Mbengue. Les dignitaires religieux et coutumiers n’étaient pas en reste. On a noté la présence du porte-parole du Khalife Général des mourides Serigne Bassirou Abdou Khadr, de Serigne Bassirou Mbacké ibn Serigne Abdou Khoudoss, de Serigne Khadim Mbacké ibn Serigne Modou Awa Balla, de Serigne Abdou Mbacké ibn Baye Cheikh Khady, de Sokhna Maïmouna ibn Serigne Fallou, etc. Le poète Amadou Lamine Sall s’est déplacé aussi pour présenter ses condoléances, ainsi que le Grand Serigne de Dakar, Ibrahima Diagne.

 

Marche des pêcheurs contre les promesses non tenues de Macky

La brèche continue de faire des malheurs à la Langue de Barbarie de Saint Louis. Plusieurs centaines de morts ont été dénombrés au grand dam des associations de pêcheurs de Saint- Louis. Ces derniers se sont réunis pour organiser une marche populaire et pacifique samedi prochain, au cours de laquelle ils vont dénoncer les «engagements non respectés» du gouvernement concernant la stabilisation de la brèche. En effet le gouvernement avait annoncé le démarrage effectif des travaux de stabilisation du canal de délestage en avril 2015. Ils soutiennent que le canal «s’élargit quotidiennement sans qu’aucune solution soit trouvée. Actuellement à Guet-Ndar, des morceaux de tissus rouges sont attachés aux poteaux électriques. Pour la réussite de la manifestation, une vaste campagne de communication a été menée. Un véhicule sillonne la Langue de Barbarie pour appeler la population à la mobilisation.

Me Sidiki Kaba face aux éditorialistes

En prélude à la 5ème édition du Forum International de Dakar sur la Paix et Sécurité en Afrique, dont le thème de cette année est « Paix et Sécurité en Afrique : Enjeux de Stabilité et Développement », le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a invité les éditorialistes, universitaires et responsables des médiats autour d’un déjeuner pour discuter des défis du moment. Cette rencontre d’échanges, très riche en enseignement, a vu la participation des éditeurs de presse et des journalistes de la presse internationale. Devant la menace terroriste qui plane comme une épée de Damoclès sur les Etats, Me Sidiki Kaba s’est félicité de cette rencontre et a invité la presse à s’engager pour édifier l’opinion nationale et internationale dans ce combat contre l’obscurantisme et l’ignorance. Car c’est la seule alternative pour une société de paix et de sécurité. Les questions liées aux défis sécuritaires ont également été abordées au cours de ce déjeuner presse.

Ugb : Réouverture des restaurants

Le campus social de l’Université Gaston Berger (Ugb) est ouvert depuis le mercredi 31 octobre 2018. La révélation est du Directeur général du Centre régional des OEuvres universitaires et sociales (Crous) de Saint-Louis, Pape Ibrahima Faye qui indique que tout se passe bien. Selon le Dg du Crous, le restaurant N°1 a reçu une cure de jouvence et sera fonctionnel à partir de demain. Pape Ibrahima Faye promet que toutes les dispositions seront prises pour une situation paisible au niveau de l’Ugb. A l’en croire, des mesures ont été prises contre les étudiants qui n’avaient pas payé leurs chambres, puisque les serrures des portes ont été toutes changées. S’agissant de l’hébergement, le patron du Crous souligne que tout est nickel.

Mbour : La gendarmerie démantèle un gang

La bande armée qui opérait dans les régions de Thiès et Dakar, dévalisant des commerces et braquant d’honnêtes citoyens, a été mise hors d’état de nuire. C’est dans la nuit du 27 au 28 octobre 2018 que les mis en cause ont été alpagués par les pandores de Mbour, avec le soutien de la Brigade de recherche de Dakar. Les présumés malfaiteurs sont Galo Dia, Omar Ba et Mamadou Ka. Ils sont poursuivis pour «vol à main armée avec moyen de locomotion durant la nuit, association de malfaiteurs et détention illégale d’armes à feu». Les hommes du Commandant Bouna Thioune alias Dragon étaient à la recherche du gang composé de plusieurs individus qui hantaient le sommeil des populations de Mbour, de Joal, de Sangalkam, de Bargny et de la zone des Niayes où ils ont signé de nombreux braquages. Leur arrestation va rassurer les populations qui pourront ainsi pousser un ouf de soulagement. Le modus operandi des malfaiteurs était d’aller en observation dans une localité pour obtenir le maximum de renseignements avant de passer à l’acte. Ils ont perpétré leur dernière attaque à Joal dans une boutique où ils ont grièvement blessé un vieux qui lutte présentement à l’hôpital entre la vie et la mort. Lors de la même nuit, la bande de malfaiteurs s’est rendue à Sandiara où elle a attaqué la paroisse.

Mbour : La gendarmerie démantèle un gang

Les malfaiteurs ne se doutaient pas que les pandores épiaient leurs moindres faits et gestes. Exploitant les renseignements en leur possession, les éléments de la brigade de Mbour qui étaient à Keur Bala Lo attendaient tranquillement le véhicule qui transportait la bande. Arrivés au niveau du montage, les éléments de la brigade de Mbour appuyés par le service de scanner de la gendarmerie ont procédé à la fouille puis à l’interpellation des malfaiteurs qui détenaient un impressionnant arsenal de guerre (armes à feu de calibre 12mm, machettes, poignards et autres tenailles. Quant aux autres membres de la bande, ils sont  ctivement recherchés par la gendarmerie.

L’Anps exprime ses doléances

Les journalistes qui exercent dans la région de Thiès ont exprimé, hier, les difficultés qu’ils rencontrent pour couvrir les activités sportives, notamment les matchs du championnat national et de la Coupe de la Ligue. Profitant de leur rencontre avec l’Association nationale de la presse sportive (Anps), ils ont fait état des problèmes auxquels ils font face dans l’exercice de leur fonction. Hier, ils ont posé sur la table la quasi-totalité de leurs problèmes. En effet, les conditions de travail des journalistes au niveau de la tribune de presse sont jugées insupportables. Sur les gradins, la presse est encerclée par des supporters qui émettent du bruit, empêchant les reporters de faire correctement leur travail. Pire, ces supporters envahissent à chaque fois la place réservée aux journalistes, obligeant ces derniers à quitter les lieux. Et durant les reportages, surtout pour la radio, quand un journaliste fait un commentaire qui ne plait pas à un supporter, ce dernier l’abreuve d’injures. Une situation que favorise la promiscuité des lieux où s’entassent journalistes et supporters.

 

 

 

 

 

Gawlo.net (L’As)

Categories: POTINS D'ICONE
Tags: de, Les, Piques, «LAS» ?

About Author