*TCHEY Lii Ci SÉNÉGAL AK POLITIQUE BI !* : *Quand la  » Rézosociocratie » conduit à l’hystérisation des événements et du… discours politique !*

*TCHEY Lii Ci SÉNÉGAL AK POLITIQUE BI !* : *Quand la  » Rézosociocratie » conduit à l’hystérisation des événements et du… discours politique !*
Ça semble de plus en plus banal dans nos mœurs politiques mais il n’y ait pas de faits aussi graves et déshonorables pour l’image de notre pays que les actes posés par des supposés opposants au régime du président Sall tels que décrits dans les relations faites depuis sur les réseaux sociaux. La délégation de la représentation diplomatique sénégalaise établie à Pais huée, pourchassée comme des malpropres et jetée en pâture par des compatriotes irrévérencieux alors qu’elle se rendait au spectacle musical de Bercy animé par le jeune artiste dont le seul tort est d’être soupçonné de rouler pour le camp Sall à quelques mois de la présidentielle. Des séances de pugilat honteuses aux abords de la salle sous les regards médusés des forces de sécurité françaises. La démocratie, il n’y a que ça de vrai. Théoriquement et en principe, c’est le moindre mal de tous les systèmes pour parodier Churchill. Certes ! Mais l’irresponsabilité immodérée, exercée sous le coup de la colère haineuse, lui altère les charmes fondés sur la base des contradictions intelligibles porteuses d’espoirs et de progrès. Les rapports saints entre politiques favorisent l’éclosion des talents et la prolifération endémique des bonnes idées desquelles sortent les solutions salvatrices. Or, ce à quoi on assiste maintenant relève plus de la défaillance coupable, parce que longtemps voulue et entretenue par une classe politique en rupture de temps. Selon que l’on se trouve d’un des deux côtés opposés, le jugement est radical. Ce qui s’est passé à Paris où les autorités consulaires du Sénégal ont été sauvagement enfarinées, n’est pas acceptable dans un contexte politique où la possibilité d’exprimer pacifiquement le droit de jugement est offerte à tout citoyen à travers les urnes. Et librement ! La stratégie de la terreur n’a pas droit de cité. Tous les démocrates doivent condamner ces actes de violence physique et verbale. L’exacerbation des passions incontrôlées conduit souvent à des dérives regrettables qu’il faut conjurer ici et maintenant. *La « rézosociocratie »* prédominante , excusez du néologisme, est l’idéologie grandissante qui autorise et légitime désormais tous les stratagèmes imaginés dans le secret des officines politiques par des gourous en mal de stratégies conventionnelles persuasives afin de s’offrir une bulle médiatique des temps nouveaux qu’on appelle buzz. On profite d’un événement populaire (ou parfois même anecdotique), on use d’astuces et de subterfuges pour s’attirer les projecteurs et de mieux porter son coup. La régularité importe peu. Bonjour les déclarations et les élucubrations controversées. Place à l’hystérisation du discours politique dont l’un des spécialistes aujourd’hui du landerneau national, est incontestablement le candidat-populiste déclaré M. Ousmane Sonko. Analysons tous ses dires depuis les premières heures du crime odieux et crapuleux ayant ôté la vie à notre compatriote Mariama Sagna, pour nous en convaincre. Le politologue Thomas Guénolé n’a pas tout fait tort : l’autorégulation des hommes politiques en termes de décence, de moralité et de rationalité tend à disparaître. Les échauffourées de Paris Bercy n’ont pas leur raison d’être. Espérons que d’ici à la présidentielle, les dieux de la paix auront triomphé des esprits démoniaques aptes à souffler sur les braises. Pour le Sénégal et l’honneur de notre belle démocratie !
 *Iboundoye Diender*

(Vidéo)Paris -Des opposants enfarinent la marraine du Bercy de Pape Diouf et Cie…

Lire la vidéo
J’aimeHahaWouah

30

Njie Nabou

L’image contient peut-être : une personne ou plus, foule et texte
J’aimeRéagirRépondreSignalersamedi, à 23:55

Njie Nabou

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout, foule, concert et nuit
J’aimeRéagirRépondreSignalersamedi, à 23:56

Njie Nabou

L’image contient peut-être : une personne ou plus, nuit, concert et texte
J’aimeRéagirRépondreSignalersamedi, à 23:56

Ibnou Malick

De vrais sauvages. Ces fdp ne font que salir le Sénégal.
J’aimeRéagirRépondreSignalerHier, à 00:00

Madiawe Madiawe Laye

Vraiment Sénégal warnagnou changer dignouye defé politiques vraiment nul, mane lep si sama kaname la xéwé gnak khel passéwoul gneuwe si restaurant wou diambour tok si terrasse bi ak saye guéweul de merde gnoulaye waye ngaye mayé xalis bouléne concert bi taxé gneuwe lougnouye défe si mbédemi bagneléni kheup farigne😡 vraiment je suis désolé
J’aimeRéagirRépondreSignalerHier, à 00:09

Aissatou Dieng

iniane akh sokhore bou nèkè ci khol tjr ciganaw rekk gay nekk kou gnew romb la
J’aimeRéagirRépondreSignalerHier, à 00:44

Fatima Zahra Ba

Quel journaliste trop con…ak ses fautes de grammaire : la vice consul était assis…pfff il analyse la situation en indexant carrément l’opposition… Sa manière de parler est nulle…
J’aimeRéagirRépondreSignalerHier, à 07:44

Marianne Ndiaye

C’est carrément triste . Souvent des grandes polèmiques lors d’ évenements !
J’aimeRéagirRépondreSignalerHier, à 09:55

Lamine Gueye

Vive l’opération farine.
Tags: DIOUF, Pape

About Author